L'ECMV

MAILLOT-2014-ecmv

2017

28 Victoires individuelles
11 Prix d'équipe
3 Titres

2016

48 Victoires individuelles
26 Prix d'équipe
20 Titres
>>Voir le Tableau d'honneur 2017

1er club cycliste d'Essonne et 5ème d'Ile de France en 2016. Retrouvez toutes les infos, tous les résultats, toutes les photos des coureurs et de la vie de l'Entente Cycliste Montgeron Vigneux.

16 mars 2013 6 16 /03 /mars /2013 22:30

Seule recrue de l’équipe féminine cette saison, en provenance de l’US Créteil, Océane TESSIER s’est parfaitement adaptée à son nouvel environnement et sa nouvelle équipe en s’imposant notamment sur piste sur le Vélodrome de l’INSEP. Alors que les filles commencent leur saison ce week-end dans le Loiret, Océane a accepté de se confier à l’aube de ses premiers coups de pédales sur route en tant que junior.

Loïc MANCEAU : Océane, raconte-nous ton parcours ?
Océane TESSIER : Je fais du cyclisme depuis toute petite, j’avais arrêté quelques années pour me consacrer plutôt à la danse moderne et au piano, puis ça me manquait trop donc j’ai repris il y a 6 ans. Je suis arrivée en région parisienne il y a presque deux ans, et j’étais vraiment heureuse de pouvoir courir dans un peloton féminin parce qu’à Nouméa j’étais la seule fille à faire du vélo. Donc je courrais avec les gars, ce n’était pas très motivant mais ça m’a tout de même bien fait progresser. J’ai donc fait deux saisons à l’US Créteil. En 2011 et 2012, j’ai été vice-championne d’Île-de-France sur route, championne d’Île-de-France de la course aux points et vice-championne de la vitesse dans la catégorie cadette.

LM : Pourquoi le cyclisme ?
OT : On va dire que c’est de famille. Mes deux grands-pères en faisaient, mon oncle, mon cousin, mon père. Donc, je baigne dedans depuis toujours, mais c’est surtout mon frère qui m’a donné envie. Je suis toutes ses courses depuis petite et depuis que j’en fais il m’aide beaucoup à progresser, j’ai vraiment de la chance !

LM : Qu'est-ce que tu aimes dans ce sport ?
OT : Tout donner pour réussir ! C’est sûr que c’est un sport extrêmement difficile, mais la douleur qu’on ressent sur le vélo ce n’est rien comparé à la joie qu’on a quand on réussit. Et même si on ne gagne pas toujours, à partir du moment où on donne tout ce qu’on a, on peut être satisfait de sa course. Et puis, ça permet de penser à autre chose.

LM : Tu es double licenciée, racontes-nous ta spécificité ?
OT : Avoir la double licence, ça me permet de pouvoir garder mon club en Nouvelle-Calédonie, et de représenter mon pays lors des championnats de France.

LM : Tu pratiques la piste, qu’est-ce que tu aimes dans cette discipline ?
OT : J’adore la piste. J’ai une préférence pour les épreuves longues comme la course aux points ou l’élimination car je ne suis pas une excellente sprinteuse donc la vitesse ce n’est pas trop mon truc.

O_TESSIER.jpg

LM : Qu’est-ce que tu espères en 2013 ?
OT : Je sais que cette première année de junior ne va pas être facile, j’espère tout de même bien m‘en sortir au niveau régional sur route comme sur piste. Avec comme objectif les championnats d’Île-de-France bien sûr. Faire le maximum de courses féminines, et je sais que l’équipe de l’ECMV fait beaucoup de déplacements donc ça me convient bien. Je vais participer aux championnats de France sur piste avec comme épreuve la course aux points et la poursuite, donc je vais bien préparer ça !

LM : Qu’est-ce que tu penses de tes premiers mois au sein de l'ECMV ?
OT : Mes premiers mois à l'ECMV se sont passés à merveille, et c'est bien parti pour continuer ! J'ai été bien accueillie tant par les dirigeants que par les membres du club, donc c'est super. Ce que j'apprécie le plus, c'est l'ambiance. J'étais au stage à La Londe la semaine dernière, ça s'est super bien passé. Tout le monde s'entend bien, tout le monde est super sympa, les entraînements sont bien structurés et dans la bonne humeur (Merci Mathieu ISTIL !) Je ne peux que progresser et je suis très motivée pour.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Entente Cycliste Montgeron Vigneux - dans Portraits - Interviews & Témoignages
commenter cet article

commentaires