L'ECMV

MAILLOT-2014-ecmv

2017

28 Victoires individuelles
11 Prix d'équipe
3 Titres

2016

48 Victoires individuelles
26 Prix d'équipe
20 Titres
>>Voir le Tableau d'honneur 2017

1er club cycliste d'Essonne et 5ème d'Ile de France en 2016. Retrouvez toutes les infos, tous les résultats, toutes les photos des coureurs et de la vie de l'Entente Cycliste Montgeron Vigneux.

9 mars 2016 3 09 /03 /mars /2016 07:00

Après une saison cyclo-cross et de longues sorties, mon petit corps d'athlète ne demandait qu'à mettre à l'épreuve ces séances d'entrainements, j'avais à cœur de connaitre mon état de forme à l'approche du Challenge d'Ile de France de VTT. Bien qu'il compte que 3 manches, il va falloir trouver cette année des autres courses à se mettre sou la dent.

Pour ce redémarrage, j'ai pris le parti d'aller rouler à Crépy-en-Valois pour la 1ère manche X C du comité Picardie. C'est donc 175 participants qui arpenteront un tracé de 5 km dans un parc boisé en cirque typé cyclo cross. Je retrouve quelques têtes couronnées en pays Valois (cela n'est pas étonnant !) tel que Bazin, Dubau père, Saccomandi, Pauchard...

Dans la course des Seniors, Espoirs, Masters, 70 unités sont alignées pour une boucle à faire 6 fois. Le coup de sifflet retentit à 14h pétantes et c'est sur un log ruban que s'étire le peloton juste avant d'attaquer la 1ère montée sélective en "S" où déjà les meilleurs affolent les manivelles à l'avant : Bazin, Dubau ainsi que 2 de ses sociétaires Master 1.
Pour ma part, il s'agit de ne pas se mettre tout de suite dans le rouge, ce n'est pas un cyclo-cross mais une vraie épreuve d'endurance. Cependant je m'accroche au wagonnet et me faufile entre les arbres et la rubalise pour remonter quelques places autour des 20 premiers.

Ouverture du VTT Cross Country Millésime 2016
Ouverture du VTT Cross Country Millésime 2016

Lors de la reconnaissance je n'ai effectué que la 1ère partie du tour sachant que je pourrai suivre quelques roues une fois le paquet allongé. Mon objectif sur ces 1ers hectomètres est de rejoindre rapidement Stéphane Pauchard dont j'ai l'habitude d'accompagner les roues sur les manches franciliennes. Avant même la fin du 1er tour, je suis revenu sur lui au moment où le dénivelé nous contraint à déchausser, une petite poussette sur le final d'un raidar. Je prends l'initiative de suivre des coureurs plus jeunes afin de me propulser à l'avant et de garder la distance.Je découvre dans les roues le final qui n'est qu'une répétition de côtes en single track où les dépassements sont quasi impossibles.

La topologie du parcours qui malgré les averses de la semaine est restée roulante, pourtant quelques uns qui ont tapé trop fort dés le début sont asphyxiés et repris ; d'autres trop relâchés dans les zones chaudes mettent pied à terre ou embrassent carrément la France : quelques bobos sans gravité et vernis décapé... J'ai connu ça à Carnetin cet automne !

Ouverture du VTT Cross Country Millésime 2016

Les tours s'enchainent et je maintiens l'écart dans un groupe de Senior, qui ne sont pas dangereux pour le classement. Le plaisir de pouvoir les suivre malgré les relances franches, les virages techniques et les woops d'un BMX park, quel kif !

A l'issue des 6 tours, il ne reste qu'une dernière bosse en palier, qui commence à faire mal, je sait à ce moment que je n'ai plus qu'à dérouler les 2 derniers km sans crainte d'un retour.
Je file jusqu'à la ligne où déjà 8 minutes me séparent de L. Dubau qui gagne en master 2 (40-49ans).

Ouverture du VTT Cross Country Millésime 2016

Néanmoins satisfait de ma course et de mon état de forme, je monte sur la deuxième marche et termine 16/68, seuls 1/3 des partants ont fait leurs 6 tours, preuve que ça a roulé fort quand même (autour des 20 km/h).

Je vous salue, vous souhaite une bonne lecture et vous donne rendez-vous la semaine prochaine pour une nouvelle bafouille (Val d'Oise trophy à Fosses).

Laurent CORBEAU

Repost 0
Publié par Entente Cycliste Montgeron Vigneux - dans VTT
commenter cet article
24 octobre 2015 6 24 /10 /octobre /2015 11:00

Du soleil, de beaux parcours (plus costauds cette année aussi bien pour les montées que les descentes !) et une belle ambiance…

Les résultats du Roc d’Azur du dimanche avec 5200 partants :

> Raoul MEYER

Scratch : 1338ème dans sa catégorie > 174ème sur 800 partants

> Jean-Michel BULLIOT

Scratch : 343ème dans sa catégorie > 15ème sur 800 partants

Photos de SPORTOPRAF.COM
Photos de SPORTOPRAF.COM
Photos de SPORTOPRAF.COM
Photos de SPORTOPRAF.COM
Photos de SPORTOPRAF.COM
Photos de SPORTOPRAF.COM
Photos de SPORTOPRAF.COM
Photos de SPORTOPRAF.COM
Photos de SPORTOPRAF.COM
Photos de SPORTOPRAF.COM
Photos de SPORTOPRAF.COM
Photos de SPORTOPRAF.COM
Photos de SPORTOPRAF.COM
Photos de SPORTOPRAF.COM
Photos de SPORTOPRAF.COM
Photos de SPORTOPRAF.COM
Photos de SPORTOPRAF.COM

Photos de SPORTOPRAF.COM

Rendez-vous en 2016 !

Jean-Michel BULLIOT

Repost 0
Publié par Entente Cycliste Montgeron Vigneux - dans VTT
commenter cet article
30 septembre 2015 3 30 /09 /septembre /2015 20:15

C'est sous un soleil radieux du dernier dimanche de septembre que 2 sociétaires Vététistes Jean-Michel et Laurent participent à la finale du VTT Tour FSGT qui nous reçoit sur la colline d’Élancourt, point culminant de l'Île de France avec ses 231 m.
Belle organisation pour ce remarquable parcours 100% off the road concocté par les clubs d’Élancourt et Saint-Quentin-en-Yvelines. Il sera le support du futur championnat national FSGT 2016, et, est également pressenti comme site olympique VTT pour la candidature JO PARIS 2024. Notons au passage qu'une partie des inscriptions est reversée au profit des orphelins des pompiers de France.

Ce circuit de 9km à parcourir plusieurs fois est exigeant car il est composé de longs passages en single track rendant les dépassements difficiles et bien sur LA côte de la Revanche ! Afin de parfaire leur classement au général, ils avaient à cœur de marquer les esprits en montrant le maillot un nouvelle fois sur le podium de préférence

Jean-Michel nous témoigne de sa course en quelques petites lignes :
"Je fais un départ rapide pour m’extirper de la meute afin d’éviter les bouchons dans les singles… et course en tête pendant les 2 quasi premiers tours je me régale dans les singles. Le trou est fait sauf pour Stéphane Pachot qui pousse derrière et qui a le mords aux dents ou plutôt la plaque de cadre entre les dents (il a perdu les rilsans !!! ). La bagarre tourne à son avantage à la fin du dernier tour et je finis à une poignée de seconde. Dommage pour la victoire qui n’était pas loin et qui m’aurait permis de finir premier au général du challenge".

Finale Vélo Tout Terrain Tour 2015 à Elancourt le 27 septembre 15 (2 participants, 4 podiums ! 2 victoires !)
Finale Vélo Tout Terrain Tour 2015 à Elancourt le 27 septembre 15 (2 participants, 4 podiums ! 2 victoires !)

Laurent nous témoigne de sa course en quelques lignes pour une immersion de l'intérieur :
"Cette fois-ci, une fois n'est pas coutume les 3 leaders des catégories Seniors, Vétérans et Espoirs sont appelés en 1er ligne ; je retrouve Olivier GROSSETETTE qui a accumulé exactement le même nombre de points que moi au général donc dès le starter je fais le holeshot et lance les hostilités pour étirer le paquet de tous ces sauvageons car au bout de la ligne droite un goulet va irrémédiablement faire coincer certains dans les décors. Un petit groupe de 6 coureurs dont je fais partie sont déjà sur orbite sur la petite boucle du départ.
Laissant la bagarre aux avant-postes aux Seniors je reste collé aux basques d'Olivier car c'est aujourd'hui que ça se décide pour la gagne du général et j'ai 4 tours pour c't'affaire.
Comme le parcours est glissant et en dévers sur certaines portions je dois jauger le comportement de mon adversaire direct.

Au fur et à mesure que le ruban défile je me rends compte que je peux tirer mon épingle du jeu dans les singles sinueux : (je le sais c'est Jean-Michel qui ma fait tourner à Sénart dans sa Tech-Zone, merci jean-mi) Dès que nous sortons des zones singles, des relances sont possibles et c'est bien là que je fais la différence et j'ose me détacher et poursuit mon avance en pilotant le plus souple possible.
Évidemment nous avons droit à chaque tour à la grimpette impossible que je passe en trottinant à pied jusqu'au sommet, merci les pom-pom girls pour leurs Houra !
Je me retrouve isolé mais à l'avant et je gère mon avance. Je reviens sur 1 Sénior qui coince et bientôt je dois dépasser les 3 tandems qui sont à la bagarre mais dans le single je suis un peu ralenti.

Heureusement, la sportivité et le fair-play sont présents et ils se rangent "respect". Dans les derniers kilomètres, je repère par un regard en amont le maillot de champion régional d'olivier, et déterminé à finir dans cet ordre, je redouble d'effort, relance à chaque virage. J'entends l'écho des cris des "six reines" à l'arrivée. J'arrive bientôt au pied de la revanche que je grimpe et passe la ligne les bras au ciel : Tip Top !"

Finale Vélo Tout Terrain Tour 2015 à Elancourt le 27 septembre 15 (2 participants, 4 podiums ! 2 victoires !)
Finale Vélo Tout Terrain Tour 2015 à Elancourt le 27 septembre 15 (2 participants, 4 podiums ! 2 victoires !)

>> Les résultats de cette dernière manche:

Vétéran : Laurent CORBEAU : 1er
Master 1: Jean-Michel BULLIOT : 2ème


>> Classement final après 6 manches (5 meilleures manches prises en compte)

Vétéran : Laurent CORBEAU 1er (6 manches courues)
Master 1 : Jean-Michel BULLIOT : 2ème (5 manches courues)

Finale Vélo Tout Terrain Tour 2015 à Elancourt le 27 septembre 15 (2 participants, 4 podiums ! 2 victoires !)
Finale Vélo Tout Terrain Tour 2015 à Elancourt le 27 septembre 15 (2 participants, 4 podiums ! 2 victoires !)

Tous les résultats et Photos sur : http://www.velotoutterrain-tour.com/
Prochaine course : Le Roc d’azur le 11 Octobre 2015

Jean-Michel BULLIOT & Laurent CORBEAU

Repost 0
Publié par Entente Cycliste Montgeron Vigneux - dans VTT
commenter cet article
7 septembre 2015 1 07 /09 /septembre /2015 06:30

Je reviens vers vous en fidèle narrateur de nos exploits vététistiques. Nous nous retrouvons en ce dimanche 30 août 2015 pour la finale de la Coupe d'Ile de France de VTT XCountry, avec 5 représentants Masters de l'ECMV pour un raid de 36 km.

Sans même avoir commencé les échauffements de ce magnifique parcours sur les terres de La-Ferté-Sous-Jouarre et de la vallée du Petit Morin, nous dégoulinons, ce qui ne démotive pas nos ardeurs mais sans ventilateurs ! Les organismes vont souffrir sous un franc cagnard, chacun a intérêt à bien gérer son hydratation car le coup de chaleur est une menace aujourd'hui !

Jean-Michel et moi-même avons à cœur de briller sur cette finale car nous avons tous les deux participé à l'ensemble des manches afin de postuler au podium du classement général qui transpire, c'est le cas de le dire, en une saison toute en régularité.

Le parcours n'a pas changé par rapport aux fois précédentes si ce n'est qu'une partie autrefois arborée se retrouve exposée plein soleil, nous plongeant quelques instants dans la fournaise.
Dés le départ la ruée s’amoncelle dans un raidard de 500m qui permet d'égrener le paquet de coureurs Masters 3/4/5 constituant le plus gros effectif de chaque manche.

Cette côte est bien nécessaire pour étirer et faire la sélection, même si déjà la température l'a fait à elle seule, ça frotte aussi. Pour ma part, j'aborde les 1er hectomètres sans forcer et reste dans les dix, chemin faisant je me retrouve 3ème en haut à la relance avec mes camarades vététistes habituels : Didier CRENEL et Christophe HUBERT.
Didier qui vient de terminer 9ème aux mondiaux en Andorre est bien disposé à démontrer sa forme actuelle en menant la course. Nous le suivons quand même à bon train et prenons des relais appuyés qui nous permettent de prendre le large. Didier continue son festival mais j'arrive à passer devant en imposant un train légèrement inférieur car au rythme imposé il y a risque de déconfiture, et de finir en fruits confits !

Je m'hydrate et anticipe l'apport d'énergie pour attaquer la bosse du départ qu'on s'apprête à entamer à 3 lors du deuxième passage sur la ligne. Déjà, Didier accélère alors que Christophe et moi-même sommes au train pour revenir. Voyant Christophe à la peine, je tente une accélération, mais il la contre 1 fois, je le laisse passer devant et en tente une autre qu'il fait avorter.

30 août 2015 > VTT Coupe d'Ile-de-France

En haut de la bosse, il relance et je lui colle aux basques jusqu'à revenir dans les roues de Didier. Je me résouds à rouler en groupe et je remets à plus tard une attaque car j'ai le projet de venir chercher une gagne pour cette finale n'en déplaise à Jean-Mi, Raoul, et Guillerme !

Sur la fin du second tour, nous devons franchir un ru (comme à chaque tour d'ailleurs) : je l'avais au moment de la reconnaissance franchi sous différentes trajectoires pour m'en sortir au mieux mais dans la configuration de la course cela s'est passé autrement : au moment où nous arrivions sur un coureur Sénior attardé celui-ci s'est couché juste devant moi dans cette zone, laissant l'opportunité à mes deux compères de prendre la fuite. Je repartais donc en chasse patate en prenant plus de risques et développant plus de cadences; mais je fus bientôt pris par un coup de pompe, mes jambes ne répondaient plus; aussitôt je pris 2 tubes de glucose et je m'hydratais.

Impossible de revenir dans le troisième tour pourtant je voyais de temps en temps en ligne de mire les deux fuyards et d'ailleurs on m'annonçait 20 secondes. Parfois je croisais un coureur à l'arrêt, stoppé net par le coup de chaleur et la fatigue : Boire, boire pour ne pas subir le même sort, puiser dans mes ressources psychologiques pour aller jusqu'au bout sans faillir.

Dans le dernier tour, je m'appliquais à rouler le plus souple possible car je sentais venir les crampes, et je surveillais à l'arrière s'il y avait un retour. Une fois la dernière bosse franchie, je ne fus repris et je déroulais pour aller cueillir une deuxième place en Master 3/4.

30 août 2015 > VTT Coupe d'Ile-de-France
30 août 2015 > VTT Coupe d'Ile-de-France

Jean-Michel ramène une super 4ème place méritée car ce fut très dur de finir sous cette chaleur ; alors que bien d'autres ont abandonné, mais surtout il remporte la troisième place du général; il tentera de compléter son palmarès 2015 à Élancourt fin septembre pour le VTT TOUR FSGT.

Pour ma part, je fais le doublé Championnat d’Île-de-France et Vainqueur du général de la Coupe d'Île-de-France. Objectif largement atteint et d'ailleurs j'invite tous les cyclistes de sentiers battus à nous rejoindre pour rouler en rando VTT cette automne et en 2016 sur les manches FFC, FSGT et UFOLEP de la région.

Il me reste une dernière tentative, telle une cerise sur le gâteau, celle de remporter le VTT Tour FSGT : la dernière manche aura lieu à Élancourt le 27 septembre, il y a encore des places pour s'inscrire et même pour venir nous voir rouler.

Laurent CORBEAU

Repost 0
Publié par Entente Cycliste Montgeron Vigneux - dans VTT
commenter cet article
7 juillet 2015 2 07 /07 /juillet /2015 09:30

Je prends la plume ce jour avec peu d'entrain car j'étais enthousiaste à l'idée de vous faire le récit de l'épreuve de VTT de Noisy-le-Grand, où Jean-Michel et moi-même avons brillé, mais l'actualité a attristé un grand nombre de vététistes franciliens.
Nous avons appris lundi 29 juin, le décès de Sébastien ESCUAIN, un jeune crosseur de 36 ans, qui a été retrouvé inanimé dimanche 28 lors d'un raid VTT dans les Pyrénées. Il a été pris en charge à l'hôpital le plus proche mais les soins qui lui ont été prodigués n'ont pas pu le sauver.

Personnellement, je connaissais bien ce gentil gars avec qui j'avais souvent pris le départ sur différentes courses, que ce soit sur le VTT Tour, la Coupe d'Ile de France ou le Val d'Oise Trophy. Il gérait avec son frère et son père les magasins Culture Vélo à Corbeil.

Toute la famille VTT Essonnienne est bien triste car Sébastien était un gars discret et vraiment sympa, à titre personnel j'adresse mes sincères condoléances à ses proches et à ses collègues de travail. Vous comprendrez que je ferai court quant à mon pitch car je suis encore secoué que ce gars soit parti si jeune.

Sébastien ESCUAIN

Sébastien ESCUAIN

Donc pour résumer cette 4ème manche, elle s'est disputée sur un parcours modifié riche en single tracks et de 6 km dans le parc de la butte verte à Noisy-le-Grand. 4 membres de l'ECMV étaient au rendez-vous : J-Michel, Raoul, Guillerme, et moi-même, nous sommes tous partis dans la même course pour 5 tours, Masters 3, 4 et 5 mélangés. Dés les 1er hectomètres, je me positionne au avant-poste tout en laissant ce lièvre de CRENEL nous faire la trace sur ce parcours sinueux et sans répits. Dés le premier tour, je reste dans les roues sans risquer une faute, mais dés que les ascensions s'enchainent je fais la différence et forme une échappée avec Didier CRENEL (Master 5). Je file dans son sillage mais la sagesse me dit de lâcher prise car les conditions de course et notamment celle de la forte chaleur peut nuire à mon objectif. Je le laisse volontairement partir tout en gardant une allure respectable jusqu'à conserver une large avance sans craindre de retour.

2ème victoire en Coupe d'Ile de France VTT, je passe également aux points en leader (classement général).
Jean-Michel qui a souffert comme beaucoup de la chaleur a su gérer sa course et pris le bon wagon pour le mener sur la 3ème marche du podium.
Guillerme qui n'a pas résisté au coup de chaleur a dû se résoudre à l'abandon; j'espère qu'il voudra bien nous dévoiler ses vidéos notamment celles faites dans la zone trial ?
Raoul qui prend ses marques avec son 29er est toujours régulier, avec le mérite de finir sa course au panache !

A toi Sébastien, si tu m'entends sur ton étoile, je te dédie cette victoire.
A toi Sébastien, si tu m'entends sur ton étoile, je te dédie cette victoire.

A toi Sébastien, si tu m'entends sur ton étoile, je te dédie cette victoire.

Laurent CORBEAU

Repost 0
Publié par Entente Cycliste Montgeron Vigneux - dans VTT
commenter cet article
10 juin 2015 3 10 /06 /juin /2015 06:00

C'est en ce dimanche 7 juin 2015 que le Championnat d'ile de France de VTT était organisé sur les terres de Veneux-les-Sablons en Seine-et-Marne, tout près de Fontainebleau où je vais vous conter comment je suis allé cueillir un bouquet de fleur de lys, j'en reviens pas !!!

Le parcours est sélectif, technique, mais c'est le coup de chaleur qu'il va falloir éviter en cette après-midi d'été ; C'est bien de sable qu'il s'agit sur une distance de 6.5 kms à faire 5 fois, pareil pour Jean-Michel BULLIOT et Raoul MEYER et pour couronner le tout l'essentiel du tracé est en single track, c'est-à-dire en trace unique, donc peu de possibilité de doubler. J'avoue que ce parcours est digne d'un championnat, où dés le départ il a fallu jouer des coudes car l'élan est court avant le rétrécissement (ligne droit de 100m dans la pelouse).
Décidé, je m'engage dés les premiers hectomètres pour être dans le trio de tête, je colle les roues des 2 leaders qui ne sont autre que Didier CRENE (Master 5) et Christophe HUBERT (Master 3/4) : 2 connaissances !!!

De toute façon je n'ai pas le choix, il serait stupide de tenter un dépassement alors que bien des pièges bordent le sentier (souches, troncs d'arbres à sauter, chicanes...) . D'ailleurs Christophe est passé par dessus sa machine en passant un obstacle, ce qui l'a refroidi malgré la température ambiante !

Dés le premier tour je me sens bien et j'arrive à suivre Didier qui envoie et nous sert de locomotive si bien qu'à l'arrière, le trou semble fait. Dés que le tracé me le permet, je tente un dépassement mais l'enjeu fait qu'il y a du répondant : Christophe ne lâche pas et résiste à mes assauts. Pourtant, c'est à l'usure que je finis par me mettre en orbite avant la fin de la première boucle et j'arrive même à suivre ce lièvre de Didier.
 

Dimanche 7 juin > Championnat IDF VTT au Veneux-Les-Sablons
Dimanche 7 juin > Championnat IDF VTT au Veneux-Les-Sablons

Je parcours le 2ème tour devant mais seul. Didier a décidé de durcir, et comme je l'ai indiqué au dessus les singles ne sont pas propices au dépassement. De plus, je suis, ça et là, bouchonné par d'autres coureurs devant moi, je surveille mes arrières mais pourtant sur la fin du deuxième, je suis repris par un coureur de Noisy-le-Grand, mais un point du règlement 2015 ne lui permettra pas de batailler pour le titre, donc nous roulons ensemble et je lui échappe même sur le 4ème tour. Il fait toujours aussi chaud et il faut bien s'hydrater, surtout au moment de franchir un coup de cul sur la colline où nous sommes littéralement cuit sur place, il n'y a plus d'air, c'est l'assommoir !

Dans le dernier tour, le coureur de Noisy revient et ramène avec lui un autre Master (Stéphane PAUCHARD). Je laisse le noiséen partir mais je contre-attaque car le titre est maintenant disputé. Il me reste du jus et pourtant je sens des débuts de crampes : solution ? un tube de glucose, une rasade de boisson isotonique et on continue !
A ce moment là, il doit rester 2 bornes, et il me reste encore 2 raidillons bien casse-pattes que je passe au train et derrière ça lâche prise. Mes cannes brûlent mais pas moyen de caler maintenant, je vais jusqu'au bout franchir la ligne et cueillir un beau maillot bleu fleurdelisés.
Jean-Michel BULLIOT monte sur le podium en Master 5 à la 3ème place.

 

Dimanche 7 juin > Championnat IDF VTT au Veneux-Les-Sablons

Il faut dire que ça manquait à l'ECMV un titre en VTT, je le dédie à toute la pouponnière du club.
>> Prochains Rendez-vous VTT : Noisy-le-Grand fin juin et La Ferté-Sous-Jouarre fin août. Encore 2 épreuves pour tenter de belles places et qui sait un podium au classement général.

Laurent CORBEAU

Repost 0
Publié par Entente Cycliste Montgeron Vigneux - dans VTT
commenter cet article
4 juin 2015 4 04 /06 /juin /2015 06:00

Bravo à tous les "pédales-Raptors" de l'ECMV qui n'arrêtent pas de briller sur route, piste...
Une bafouille pour vous tenir au jus des résultats et exploits des vététistes du conglomérat qui en imposent de par leur présence d'abord et de leurs réalisations sportives.

Par ce beau dimanche après-midi de mai, nous voici donc 4 pilotes acharnés prêts ( Raoul, Michel, Jean-Michel et votre scribe !) à affronter les pistes sablonneuses de la base de loisirs de Buthiers (77) où vous êtes à quelques tours de roues du Loiret.

Cette magnifique épreuve de la Coupe d'Ile de France initialement annulée en début de saison puis reportée (merci à l'EC Domont 95) d'une distance de 5.8km, faisant le bonheur des accrocs de singles track autour des rochers d'escalade du site. Beaucoup de franchissements nous attendent sur ce parcours physique et technique ce qui n'a pas empêché Jean-Michel de briller et de faire un place de 2. Pour ma part malgré une fulgurante remontée sur le leader dans le dernier tour, je n'arrive pas à passer car le final était trop sinueux, j'emporte la 2ème en Master 3/4 placé à 4 secondes!!!
Raoul a été moins chanceux : son nouveau pur-sang lui a fait des misères, une mécanique capricieuse lui a fait mettre pied à terre, quant à Michel dont on apprécie la ténacité de reprendre le vélo en pratiquant le VTT, a fait une mauvaise chute dans le sable et c'est le coude qui a pris : Elbow pas beau, en espérant qu'il sera remis et parmi nous prochainement sur les dernières épreuves.

Michel remonte dans le classement général, pour ma part le coude à coude aux premières places s'articule autour de quelques points ...

Prochain rendez-vous VTT le 7 juin le Championnat d'Ile de France, à Veneux-les-Sablons où nous tenterons de montrer le maillot!

Laurent CORBEAU

Repost 0
Publié par Entente Cycliste Montgeron Vigneux - dans VTT
commenter cet article
27 mai 2015 3 27 /05 /mai /2015 06:00

Nouveau circuit avec une belle bosse dès le départ qui a calmé les ardeurs, un terrain légèrement glissant et piégeux avec des ornières cachées sous l’herbe ! la prudence était de mise…

2 Vététistes de l'ECMV au départ : Laurent CORBEAU et Jean-Michel BULLIOT

Catégorie Master 1 : incertain sur le niveau de récupération de la course de la veille, je suis dans le peloton de tête mais reste sagement dans les roues d’Arthur de FARIA qui mène un bon train permettant d’écrémer par l’arrière. Petite frayeur dans le premier tour avec un petit tour dans le Colza la faute à une vilaine ornière cachée (pas le temps de faire la reco…). Je fais l’effort pour revenir au contact et pour suivre le rythme qui ne faiblit pas. Après avoir bien visualisé le parcours, le rythme faiblissant un peu, je place une accélération dans le dernier tour qui me permet de prendre suffisamment d’avance pour finir en tête sans être inquiété

Catégorie Vétérans: Laurent ayant joué la gagne la veille à Buthiers accuse une baisse de régime moteur qui ne lui permet pas d’être aux avant-postes comme à son habitude.

Les résultats  de la 4ème manche VTT Tour

Vétérans : Laurent CORBEAU 5ème

Master 1 : Jean-Michel BULLIOT 1er

Classement provisoire après 4 manches

Vétérans : Laurent CORBEAU 1er

Master 1 : Jean-Michel BULLIOT 1er

>> Tous les résultats 

Photos : Jean Claude Curings
Photos : Jean Claude Curings
Photos : Jean Claude Curings
Photos : Jean Claude Curings
Photos : Jean Claude Curings
Photos : Jean Claude Curings

Photos : Jean Claude Curings

Prochaines courses :

07 Juin : FFC : Championnat IDF à Veneux les sablons

Calendrier sur http://www.cif-ffc.org/menuCif/VTT/vtt.htm

31 Mai : FSGT : 5ème manche du VTT Tour à Gif

Calendrier sur http://www.velotoutterrain-tour.com/

Jean-Michel BULLIOT

Repost 0
Publié par Entente Cycliste Montgeron Vigneux - dans VTT
commenter cet article
18 mai 2015 1 18 /05 /mai /2015 10:30

Bonjour aux lecteurs et celles et ceux qui suivent les témoignages de coureurs(euses) : oui c'est vrai ça, un retour d'épreuve d'une compétitrice, c'est prévu pour quand ? - Avis aux Féminines !

Que se soit sur bitume, sur piste, en sentiers, sur neige que sais-je, le choix du revêtement n'a que peu d'importance pourvu qu'il reste une place pour le plaisir, le dépassement de soi et l'émulation du groupe de coureurs du même Team, des supporters qui hurlent et des Queens couinent !!!

Je m'en vais vous conter mon vécu sur la dernière manche du Val d'Oise Trophy, qui a eu lieu ce dimanche 10 mai à Marines, où pas moins de 250 participants ont pris le départ de cette finale. Je ne vais pas m'attarder sur mon résultat car un ennui mécanique (roue arrière bloquée suite à un serrage de roue desserré !) dans le premier des 4 tours m'a relégué en arrière de la course. Une fois reparti, je tentais de revenir sur de meilleurs accécis sans toutefois faire mieux qu'une place de 5.

Je vais plutôt faire la publicité de cette superbe épreuve de VTT dont le parcours hors normes (support du championnat de France UFOLEP 2013) m'a particulièrement plu. Toute l'épreuve se passe en sous bois, avec deux passages sur la route : la côte du départ qui pour chaque catégorie a permis un bon écrémage avec ses 6 lacets à faire à 4 reprises, un bout de droit où les développements affolent les mollets. Le reste du parcours n'est que singles track dont une zone type bike park : passerelle, woops, tranchées comme en 14, virages relevés et doubles bosses qu'il faut négocier en enroulant, Quelle éclate !!!

Dimanche 10 mai > VTT Val d'Oise Trophy 2015 à Marines

J'encourage tous ceux qui n'osent pas se lancer dans le VTT ou qui le pratiquent régulièrement, à prendre rendez-vous l'année prochaine pour le Challenge du Val d'Oise Trophy. Les manches de BelleFontaine, Méry-s/Oise, Marines furent les plus sympas car les parcours étaient vraiment à la hauteur par leur technicité et la distance était correcte. Les organisateurs et bénévoles sont toujours aux petits soins pour faire perdurer de belles courses dans la région parisienne et si proche et parfois si sauvage.

Sur l'ensemble du challenge, je réalise la 8ème place au général en ayant fait 4 épreuves sur 6. Comme ces courses sont open, il est possible d'y participer avec une licence FFC ou autre. Alors si vous voulez vous éclater, ne passer pas votre chemin. Laissez-vous tenter, même sur une randonnée pour commencer : rando des nez de bœufs à Maisse le 7 juillet (qui "veau" le détour !).

Le VTT c'est une autre manière de voir le sport cycliste. C 'est très ludique et tellement tellement (comme dirait Céline DION) proche de la nature. Il subsiste quelques membres d'irréductibles à l'ECMV qui seront ravis de vous accueillir au sein de leur "crew".

A bons pédaleurs, salut !

Laurent CORBEAU

Repost 0
Publié par Entente Cycliste Montgeron Vigneux - dans VTT
commenter cet article
5 mai 2015 2 05 /05 /mai /2015 20:30

Tout d'abord, Bravo aux Cadets pour leurs beaux coups de Hanches (!) surtout avec la belle bosse ! Très belle gagne et prix d'équipe ! Bravo ! Pour ma part, le calendrier ne proposait pas d'épreuve le 19 avril, alors ce fut un sortie VTT d'entrainement.

Mon dernier rendez-vous sur les chemins balisés était donc ce dimanche 26 avril pour un Cross-Country à St Mammés entre Moret et Champagne S/Seine.
Ce parcours de 8.5 km que nous retrouvons depuis plusieurs années pour une manche de la Coupe d'Île de France VTT ne représente pas de difficultés majeures. Comme il est très roulant, les cassures de rythme sont ce qui fera la différence en terme de résistance. Au paddock, nous retrouvons pas moins de 6 sociétaires de l'ECMV qui pour l'occasion ont revêtu leurs plus beaux habits (tenues 2015, flambantes neuves !).

Le départ se passe pour ma catégorie avec un effectif de 42 unités (Master 3/4 et 5) tous prêts à en découdre sur les premiers hectomètres d'une longue ligne droite bitumée. Ca a joué des coudes, surtout aux abords d'un rond-point. Et bientôt l'écrémage s'est fait au rétrécissement juste avant le coup cul en single track, je ne m'affole pas et je grimpe sans me découvrir, car je sens que j'ai une bonne caisse aujourd'hui ! Nous formons un groupe de 5 coureurs (CRENEL, HUBERT, PAUCHARD et POITEVIN). Je suis le mouvement même s'il n'y a que 3 tours, j'attends mon heure en renard ( ah! ah! fallait que j' la fasse celle-là!!!)

Sur le dernier tiers de la boucle du premier tour CRENEL et HUBERT ont fait le trou à l'avant, je roule avec les 2 autres pilotes dans un single track où je ne peux pas doubler, dés que le couloir s'élargit, j'enlève une dent et porte une attaque franche pour rejoindre l'échappée, ce que je parviens à faire juste avant de passer la ligne.

Sur le plat, un relâchement s'opère si bien que les poursuivants reviennent au train. Dans la bosse, CRENEL tente un démarrage et emmène dans sa roue HUBERT ; pour ma part je ne les laisse pas prendre le large et recolle les wagons, ce qui provoque une nouvelle cassure.

Dans ce deuxième tour que nous faisons à 3 où de nouveau D. CRENEL mène la danse en roulant gros braquet. A ce stade, le trou semble fait mais nous ne sommes pas à l'abri d'un retour et d'un contre. Alors, chacun roule et les relais s'opèrent comme sur une épreuve de route. Nous amorçons notre dernier tour où la cloche annonce en plus l'arrivée d'une pluie fine.

Au passage du coup de cul, je suis à la troisième place et bientôt D. CRENEL renouvelle une attaque sur le dernier tiers de la côte.

Le voyant partir, à mon tour, j'accélère dans ce single, dépasse HUBERT, et relance aussitôt pour rejoindre CRENEL. Une fois rejoint, il temporise. Je prends l'initiative de rouler à ma cadence pour creuser l'écart et tente ma chance dans un faux-plat montant. J'emmène avec moi mon compagnon d'échappée qui ne bronche pas et se contente de suivre. Ma stratégie à ce moment-là est de lutter contre le retour de C. HUBERT qui est quand même un client (Champion Régional Master 3/4 sortant et Vainqueur de la Coupe d'Île de France VTT). Donc, je roule devant D. CRENEL (Master 5) qui n'est pas né de la dernière pluie : Il suit et se protège, ce n'est pas non plus un outsider : Champion Régional Master 5 !

Sur le final, Didier CRENEL repasse devant car je lui laisse le soin de participer à l'échappée surtout que le terrain se dégrade : les singles sont de plus en plus difficiles à passer, surtout dans les courbes où ça patine. Je constate à plusieurs reprises que mon lièvre n'est pas du tout à son aise dans les derniers hectomètres, ce qui se traduit par plusieurs fautes de pilotage dont je tire profit par un dépassement furtif et opportun. Je fonce jusqu'à l'arrivée où on ne peut quasiment plus doubler. Je décroche une première victoire 2015 au scratch en Coupe d'Île de France VTT.

VTT > Manche Coupe Ile de France à st Mammés (77)

Merci à tous les Vététistes de l'ECMV qui ont participé et qui ont bien voulu rester pour les podiums, dont celui de Jean-Michel BULLIOT qui accède à une belle 3ème place.

Raoul n'est pas loin de monter sur une des marches, peut-être un Mano à Mano en Master 5 qui sait...

VTT > Manche Coupe Ile de France à st Mammés (77)

Bravo à Michel qui a fait un tour de plus pour mouiller le maillot et la moustache, Absalon sort de ce corps, m'enfin!!!

Laurent CORBEAU

Repost 0
Publié par Entente Cycliste Montgeron Vigneux - dans VTT
commenter cet article
21 avril 2015 2 21 /04 /avril /2015 13:37

La commune de Jouy-le-Moutier nous reçoit ce dimanche 12 avril, pour la 4ème manche d'un raid de 4x 8.5km dans la campagne et tout près de l'agglomération de Cergy-Pontoise-Conflans.

Le parcours est tracé majoritairement en sous bois et c'est très agréable car déjà ce matin il fait doux, le vent est faible et le soleil cogne. Le départ cet fois-ci est séparé, chaque catégorie est appelée distinctement. Dés le coup de sifflet je me positionne dans la tête sur la longue ligne droite qui étire le plus gros groupe des 300 partants (Véterans A). Nous longeons la ferme d’Élancourt, d'où part l'ancienne voie romaine tapissée de pavé, c'est pas ceux de Roubaix mais ça grimpe tout droit dans la forêt. La tranché du géant vert!!!


Je m'accroche, j'ai déjà mal aux cannes (reste d'entrainement fractionné de jeudi ?). En haut de la colline je bascule à la 3ème place. La descente en lacets est hyper technique : virages serrés, parfois relevés, une souche à gauche, une stérée à droite du sentier qu'il faut éviter de justesse, plusieurs franchissements de tronc couché, quelques racines glissantes sur le bas, là où l'eau a stagné. Bref du pilotage façon enduro limite 4 cross quand faut jouer des coudes.

Le clou du tracé c'est la côte du bois de l'Hautil que l'on doit franchir par paliers en passant par 2 zones boueuses limites super-glue, à chaque fois je m'extirpe sans problème de cette soue, le 29" tient ses promesses. La fin du raider se passe à pied car trop sinueux et étroit. Je garde cette position tout le 1er tour, le 2ème de la course est en vue, par contre le leader qui l'est également au classement général (maillot jaune et bleu du VOT) a déjà pris le large. Le second me garde à distance.

Sur le retour vers l'arrivée, nous pouvons distinguer (ou pas) ce qui se passe à l'avant et pour ma part je ne vois plus de maillot jaune et bleu. Je reviens sur d'autres coureurs partis avant notre groupe et mouline dans la pampa vers le 2ème visible au loin. Je me rapproche si bien qu'à la bascule, je le double car il était à l'arrêt sur le bas côté du sentier probablement en pourparler avec un pneu crevé ! Aléas de course qui malgré réparation, conduit souvent le pilote à bâcher, c'est selon la motivation de chacun...

Maintenant il s'agit de garder le rythme, la tête haute et le nez dans le guidon (est-ce-compatible?!!!). En tout cas je ne me laisse pas envahir par l'enjeu, je reste concentré comme le lait en berlingot, d'ailleurs j'en prends un juste avant la dernière bosse, une giclette de potion isothonique, j'en aurais bien donné à mon pur-sang mais il est tombé dans une citerne étant petit ! Je lâche les chevaux et déroule tout le final vite fait bien fait.

Je finis sur le podium et content !

Dimanche 12 avril : VOT 2015 la suite !
Re-sandwich et boisson comme à l'accoutumé.
Laurent CORBEAU
Repost 0
Publié par Entente Cycliste Montgeron Vigneux - dans VTT
commenter cet article
21 avril 2015 2 21 /04 /avril /2015 13:21

Bonjour à tous les fondus de petite reines des villes et des champs !

Ce dimanche frisquet du 5 avril, se déroulait la 3ème manche du Val d'Oise Trophy à Méry-sur-Oise situé tout prés d'Auvers-sur-Oise, commune où Vincent van Gogh a été inspiré pour peindre ses paysages et monuments. "Un peu de culture avant le coup de cul"!!!

Le départ se fait sur la route dans une ascension de presque le kilo. Les vagues successives sont lâchées si bien que les vétérans, les séniors, les juniors se retrouvent dans la même cohue ; La rue est prise d'assaut de toute part pour un raid de 3 tours de 12km. J'arrive à repérer un des leaders du classement général que je décide de suivre, il est déjà à l'avant et se faufile. C'est une ruée de brebis passant de toute part, si bien que je me concentre pour garder ma ligne et perd mes repères sur la tête de l'épreuve. C'est pour moi le baptême et l'occasion de tester ma nouvelle monture : un 29" en carbone, autant dire que ça envoie, ça se confirme sur le plat en haut de la bosse où il faut déjà relancer la bécane par quelques tours de manivelles qui me font remonter des places.

J'enchaine sur des singles tracks dans le sable tassé par la pluie de la veille. Ils serpentent entre les arbres et nous mènent sur une clairière de sable qui se passe à pied car il y a encore pas mal de coureurs. Nous revenons sur les hauteurs du village, puis enchaînons une longue descente avec des plaques de grès qu'il faut parfois éviter (photo 1, ce n'est pas moi sur la pellicule, mais ça vaut d'être vu).

VTT Val d'oise Trophy du 5 avril 2015
S'en suit un long plat dans la boue (le seul), les ornières sont au rendez-vous mais les roues en 29 pouces passent partout ; je ne suis jamais bloqué comme j'ai pu l'être à Cheptainville (voir l'article). Les tours se ressemblent mais c'est plus fluide je roule à mon rythme qui n'est pas touristique. Même avec l’engagement, j'ai l'impression que tout se passe avec simplicité, je fais corps avec l'engin qui demeure confortable. Le raid se termine par une montée de marches (100) les pieds qui trottinent dans la gargouille (photo 2). Dommage que ça cesse, j'aurai bien fait un 4ème tour, normal avec de telles sensations...
Après l'effort le réconfort : un bon sandwich/baguette et une boisson fraiche offerts pour tous par l'organisateur;
Je crois arriver dans les 5 d'après les pilotes déjà arrivés aux paddocks,  le podium se sera pour une autre fois.
Passage éclair au jet d'eau pour décrotter le bourrin et Bye Bye à la prochaine...
Je finis 4ème de la course !
 
Laurent CORBEAU
Repost 0
Publié par Entente Cycliste Montgeron Vigneux - dans VTT
commenter cet article
24 mars 2015 2 24 /03 /mars /2015 22:14

Avant de vous soumettre mon pitch en résumé de la première manche de VTT X Country de la coupe d'ile de France FFC Villeneuve sur Bellot, je tenais à passer ce message en mémoire aux femmes et hommes sportifs partis trop tôt dans ce tragique accident d'hélicoptère survenu il y a 2 semaine en Argentine : A Florence, sacrée bout de bonne femme au caractère entier, dans ce monde de marins, super championne des mers, à Camille, jeune super nageuse des bassins qui entamait sa nouvelle vie, à Alexis, puncheur des rings prêt à de nouveaux combats malgré les désillusions et les injustices de l'arbitrage... respect, tristesse pour l'ensemble des 10 victimes, pensées à leurs proches.

Revenons à nos vies, parfois difficiles tantôt plus légères : comme ce qui s'est passé ce dimanche 15 Mars en matière de vélo, je vais vous le conter sans GoPro et avec mes mots.

C'est sur la commune de Villeneuve-sur-Bellot (un des plus beaux villages Briard) du côté de Rebais au nord de Coulommiers, qui nous accueille sur ses sentiers et rivière (petit Morin) pour cette belle épreuve de VTT du 15 mars. Nous avons plaisir à retrouver depuis plusieurs années ce tracé exigeant mais c'est bien ça qu'on recherche de la technique dans la nature : de la bosse, de la boue (pas trop quand même), des singles tracks, des descentes, du fun quoi !!!

C'est sur les coups de 14h, d'une après-midi frisquette (7-8°C) que nous nous positionnons sur la ligne, toujours par catégorie, les Espoirs, Seniors et Master 1/2 devant pour 4 tours de 9km. Michel BOUTIN qui revient au vélo après un break, et à qui je souhaite plein de plaisir pour son retour et bravo de reprendre parmi les vététistes.

3 tours pour Raoul qui démarre cette saison en Master 5 et moi-même en Master 3/4 ne sont que les 3 représentants de l'ECMV (ça c'est pour passer le message aux autres cyclistes de l'ECMV : venez avec nous tenter l'aventure dans cette noble discipline qui procure tellement de satisfaction, «..You can get now...» !

Chaque vague se déploie et bientôt le compte à rebours nous concerne : dès le coup de sifflet je saute aux avant-postes car déjà se profile un coup de cul et instinctivement je me sens plus à l'aise à l'avant car l'allure va être dans quelques mètres moins rapides proportionnellement au dénivelé. Toujours engagé dans un holeshot je me retourne pour voir qui suit mon train et là personne, j'ai créé un trou de 20m et ça commence à monter, je n’entends pas un souffle, pas un dérailleur alors pas de quartier je change de vitesse et grimpe en souplesse un raidard : assis sur le bec de selle, « groupir » en avant si bien qu'en haut du talus j'ai creusé encore l'écart.

Je bascule sur une portion en bithume en descente tel un tremplin pour le prochain coup de cul dans la forêt qui se profile à 100m sur la gauche. Donc vous l'avez compris, là c'est regrimpette, un peu moins dure mais longue et technique car je roule sur des graviers instables sur 200m, ça dérape pas mal, mais une cadence régulière me permet de déjouer ces pièges.

Arrivé au sommet, je relance sur un faux-plat suivi d'un secteur roulant, puis une droite/gauche sur un sentier agricole qui me permettent d'accentuer mon avance.

Je m'engage bientôt dans une longue descente rapide à donf. avec sur le bas une constellation de caillasse à fleur de vaux. Tout en bas je négocie presque à l'arrêt un virage à gauche en épingle, j'avais freiné quand même avant sinon c'était un rhume assuré !

Relance dans un chemin forestier tout collant le long d'un ruisseau en contrebas.

Puis fut l'heure de faire trempette pour une traversée au gué ; toujours devant en solo, j'apprécie d'être passé selon ma trajectoire sans gêne d'une harde ! Le choc thermique et humide se réitère à 3 reprises, mais le plus pénible c'est le poids de nos pompes qui fissent éponges juste avant de remonter en poussette le raidillon.

En haut une section plate assez roulante sur 300m me permet de récupérer un peu. A gauche un coup de cul nous accueille car un regroupement s'opère avec 2 unités. Bon, je me laisse passer et « wagonne ». La suite se passe sur un plat d'1kilometre dans la plaine groupé et au train. Mais bientôt nous virons à gauche sur un chemin agricole en côte face au vent. Le revêtement est sec et irrégulier, cassant façon montagne-russe, et là l'échappée roule tantôt à gauche tantôt à droite pour éviter les ornières séchées par le vent d'ici, je fais l'élastique 2 fois, à la troisième je cède 10, puis 20m (me disant que dans la descente qui arrive je vais récupérer); un petit détour dans le technique dans la forêt en single track et la fin de la boucle se dessine. Plus que 2 segments plats et une traverse en aval où je reviens à bout touchant sur le duo. Il s'agit maintenant de rester au contact car les revenants ont de la ressource. Contester mon envol, même en y laissant quelques watt de part et d'autre ne suffit pas, je m'attends à une contre-attaque, la course est trop exigeante pour finir groupée.

Cela se vérifie dès le coup de cul du départ : 1 coureur de Noisy s'échappe de quelques mètres sur le haut en bithume. Je reste dans la roue du 2ème qui roule au train, on repart et s'élance sur la route, juste le temps de prendre une dosette de gel/malto entre 2 prises d'air, on revient un peu mais dans la côte c'est trompeur les distances raccourcissent et l'écart est bien là.

Après les passages à gué les positions restent les mêmes, mais arrivés dans la plaine je distingue à l'avant le fuyard que se détache. Je relaie de temps en temps sur le plat, me ravitaille car je prépare un contre dans le coup de cul face au vent celui ou j'avais tout à l'heure fait l'élastique.

Autant tenter quelque chose là où cela peut faire vraiment la différence! Donc après la plaine nous virons de nouveau sur la gauche, mais je ne n'attaque pas tout de suite car mon lièvre m'impose un train trop rapide pour passer. En danseuse sur le haut je passe et attaque mais il y a « répondance », c'est le jeu et ça se fit en force dans la descente, je cède est l'avantage revient à celui qui prends la trajectoire optimale, je me contente de suivre. Je garde le contact jusqu'au passage de la ligne.

Je tiens le rythme mais je dérape dans l’ascension du raidard qui suit la route goudronnée. Je suis contraint de pousser ma monture jusqu'en haut car repartir dans la bosse est trop compliqué. Naturellement mon compagnon de chasse en profite pour se faire la malle.

Je relance, malgré l'avoir en ligne de mire je ne parviens pas à revenir. Je ne renouvelle pas le bain de pied dans le passage à gué et traverse la section sur le vélo et enchaine le portage qui suit. Je rattrape dans la foulée D.CRENEL (le leader des Masters 5) qui suce ma roue. Dans un sursaut d'orgueil dans une côte j'attaque et ne lui laisse aucune chance de revenir dans la plaine. Je passe la ligne sans disputer de sprint puisque je finis isolé.

Finalement on me confirme une 4ème place, mais vu l'exigence du parcours et le choix de tenter ma chance dès le début de l'épreuve (sans y parvenir, hélas) me satisfait. Un peu étonné car je pensais avoir pointé tous les coureurs de ma caté à l'avant ; un coureur que j'ai pris pour un Senior s'est intercalé pendant la course, ce qui est un des aléas des départs communs. De bonnes sensations et du combat en perspectives pour les prochains rendez-vous.

Raoul fait 18 au scratch et 8 en M5 et Michel BOUTIN 14 en M1/2.

Laurent CORBEAU

Repost 0
Publié par Entente Cycliste Montgeron Vigneux - dans VTT
commenter cet article
14 mars 2015 6 14 /03 /mars /2015 22:15

Me voici pour vous conter une belle épreuve de vrai "Vélo Tout terrain" bien physique et digne de ce nom.

C’est le club des vikings de Bonnières qui nous accueille sur leur terre des Yvelines pour la 2ème manche du 21ème VOT (Val d’Oise Trophy). Ce matin le soleil est éclatant et la fraicheur pique un peu. C’est dans un décor magnifique de la vallée de la Seine à hauteur de Vernon que le fleuve a rongé pendant de siècles les falaises de calcaire. Vous pourrez également visiter à proximité la propriété du célèbre peintre impressionniste MONET à Giverny, qui s’appliquait en plus de la peinture à s’adonner au plaisir du jardinage. Il avait aussi une main agile pour ça et les plantations au gré des saisons sont conservées comme autrefois ; les alentours sont aménagés pour des promenades le long d’un ru,ainsi que dans le village (à voir, mais éviter les weekends, c’est surpeuplé par les touristes du monde entier).

Épreuve VTT Val d’Oise Trophy à BONNIERES-SUR-SEINE – 8 MARS 2015

Revenons à nos boulons ! Le départ se pratique en rafales toutes les 30 secondes par catégorie. La côte sur le bitume est une vraie mise en jambes, l’air frais dans nos cannes est vite réchauffé surtout qu’au sommet de la bosse nous arrivons sur une clairière où la température est remontée comme nos esprits car il faut jouer des coudes pour passer dans le single track qui étrangle le peloton. Nous entrons dans le bois de la Houssaie près de Rosny et là c’est chacun son tour. Après quelques relances, déjà un groupe de 3, 4 coureurs se forme. Je ne tente pas de remonter tout de suite car la course est longue et physique mais je garde en ligne de mire la tête, ceci se vérifie rapidement par une nouvelle bosse en single où le sommet nous permet d’observer les falaises et méandres de la Seine du côté de la Roche Guyon (mais ça c’est très rapide, car nous revenons bientôt dans le bois). Nous franchissons une passerelle en métal spécialement installée pour l’épreuve formant un parcours en 8. Quelques virages successifs sur 500 mètres et nous attaquons une descente sinueuse avec une belle ornière centrale ; le final de la descente est chaud : 3 grosses marches et racines ; les plus téméraires regrettant déjà leur bascule !!! Y en a eu de la gamelle même un tandem fracassé dans un arbre qui traversait sans regarder ! Heureusement un seul pilote à la faute et pas de blessure. Moi j’suis passé à pied comme en cyclo-cross en renard j’ai esquivé tout le raffut. En bas c’est le tunnel de l’A-mort (en fait c’est un de ceux de l’A13), mais là t’es dans le trou du cul de la forêt, c’est le black-out sur 20-25 M, seules 2 rangées de lucioles au sol (LED) nous guident jusqu’à la lueur du dehors. Chacun gueule en résonance pour prévenir.

Épreuve VTT Val d’Oise Trophy à BONNIERES-SUR-SEINE – 8 MARS 2015

Je ressors du boyau les yeux pétillants, éblouis par le radieux du matin. Je suis accueilli par une succession d’ornières boueuses juste avant d’attaquer la Côte aux cailloux. En fait, un raidard digne de ce nom qui pour augmenter la difficulté est constellé de cailloux lisses à fleur de chemin : chaque soubresaut nous fait changer de cap : à gauche à droite et pour couronner le tout l’adhérence est nulle du fait du passage dans les flaques juste avant.

Je continue ma progression tout en doublant çà et là des attardés. Sur le 3ème je suis rejoint par un autre vétéran dont je prends la roue, nous restons ensemble sachant les meilleurs beaucoup trop loin pour être repris. Mais nous tâchons de garder une belle allure en se relayant.

Alors je n’ai pas compris les 3 premiers tours de la Côte aux cailloux j’ai fait tout sur le vélo jusqu’en haut en doublant même, mais le dernier j’ai merdé comme un bleu, j’ai déchaussé 2 fois : obligé de pousser le vélo et de repartir sur une base stable ! Dégoûté car j’étais sûr de pouvoir défendre ma place dans cet ultime tour.

Épreuve VTT Val d’Oise Trophy à BONNIERES-SUR-SEINE – 8 MARS 2015
Épreuve VTT Val d’Oise Trophy à BONNIERES-SUR-SEINE – 8 MARS 2015

Sur le haut mon comparse se faisant la malle, j’appuyais de plus belle pour revenir dans un bout de droit le long de l’autoroute ; là malgré la puissance engendrée on restait scotché sur un terrain spongieux. Chaque révolution était usante. Pourtant sur le final il fallait garder une bonne dose de jus car une fois passé sous la passerelle il restait une longue descente étroite en dévers et une ultime grimpette on ne peut plus technique. Je revenais au contact mais dans la dernière montée en dévers avec des nids de poule, j’étais de nouveau scotché alors que le gars devant avec son 29er déroulait et s’envolait comme un p’tit cabri. Plus que 200m, c’était trop tard pour revenir et tenter un sprint.

Un peu déçu mais au vu de la distance et de la technicité du parcours, sans répit finalement ce fut une belle épreuve de VTT comme celle de Maisse pour ceux du club qui pratiquent le VTT en Coupe d’Ile de France.

Les classements définitifs ne sont pas encore complets mais juste pour info CHARTIER et D. CRENEL gagnent dans leur catégorie.

Pour ma part je dois être dans les 5-6.

Laurent CORBEAU

Repost 0
Publié par Entente Cycliste Montgeron Vigneux - dans VTT
commenter cet article
29 octobre 2014 3 29 /10 /octobre /2014 08:00

Du soleil, de beaux parcours, une belle ambiance…

roc 2014-2

> Roc Challenge du jeudi : 280 partants
Jean-Yves HUCHET :
Scratch : 43 Catégorie : 5 sur 43 Au top !
Serge GALLAND :
Scratch : 46 Catégorie : 6 sur 43
Patrick ALBERTI :
Scratch : 67 Catégorie : 15 sur 66
Patrick EVAIN :
Scratch : 164 Catégorie : 31 sur 43

roc 2014-1 roc 2014-3

> Roc d’Azur du dimanche : 5200 partants
Jean-Michel BULLIOT :
Scratch : 328 Catégorie : 13 sur 702

Rendez-vous en 2015 !

roc 2014

Jean-Michel BULLIOT

Repost 0
Publié par Entente Cycliste Montgeron Vigneux - dans VTT
commenter cet article
18 juillet 2014 5 18 /07 /juillet /2014 14:30

Le 29 Juin à Elancourt > Finale du Vélo Tout Terrain Tour 2014

Belle organisation, météo automnale et encore de belles glissades sur un circuit très boueux

Les résultats de cette dernière manche :

Masters 1

6ème manche
Jean-Michel BULLIOT : 4

Classement final après 6 manches :

Vétérans
Hugues BREHIER : 4

Masters 1

Jean-Michel BULLIOT : 2

Elancourt-29062014.jpg

>> Tous les résultats sur le site du Velo Tour Terrain


Le 08 Juin à Noisy-le-Sec > FFC 5ème manche Coupe IDF

Seniors
Michel VANVYNCKT : 10

Masters 3/4
Laurent CORBEAU : 3
Hugues BREHIER : 5
Raoul MEYER : 10
Sylvain DESTREL : 11

Masters 5
Jean-Michel BULLIOT : 4
Guilherme BRANCO : 13

>> Tous les résultats sur le site du CIF
Classement après les 5 manches

Prochain rendez-vous, finale et dernière manche le 31/08 à La Ferté sous Jouarre


Le 15 Juin à Buthiers > FFC Championnat IDF

Masters 3/4
Laurent CORBEAU : 4

Masters 5
Guilherme BRANCO : 5

>> Tous les résultats sur le site du CIF

Jean-Michel BULLIOT

Repost 0
Publié par Entente Cycliste Montgeron Vigneux - dans VTT
commenter cet article
29 mai 2014 4 29 /05 /mai /2014 06:00

C’est sous une fenêtre météo ensoleillée que s’est déroulée cette course physique et parsemée de passages humides. Comme toujours, le départ « canon » a rapidement égrainé le peloton et laissé place en tête aux plus affutés dans la première grande côte décisive du circuit. Je tentais, tant bien que mal d’accrocher la roue de Laurent mais rapidement il s’est détaché avec un petit groupe et je ne les reverrai plus. Isolé, j’essayais de maintenir ma place de 4 car derrière ça roulait fort aussi.

> Résultat chez les masters 3-4 (40 à 49 ans) sur 36 partants :

Laurent CORBEAU : 2ème
Hugues BREHIER : 4ème
Sylvain DESTREL : 11ème

> Résultat chez les masters 1-2 (30 à 39 ans) sur 10 partants :

Michel VANVYNCKT : 8ème

> Résultat chez les masters 5 (50 ans et +) sur 12 partants :

Guilherm BRANCO : 10ème

Prochaine manche le 8 Juin à Noisy le Grand.

Hugues BREHIER

Repost 0
Publié par Entente Cycliste Montgeron Vigneux - dans VTT
commenter cet article
21 mai 2014 3 21 /05 /mai /2014 06:00

Dimanche 18 mai, une belle matinée ensoleillée, un beau circuit et une belle organisation étaient au rendez-vous pour la 5ème manche du Vélo Tout Terrain Tour et le Championnat d'Essonne/77 en FSGT.

Boissy-St-Yon_2014-2.jpg Boissy-St-Yon_2014-3.jpg
Boissy-St-Yon_2014.jpg

Les résultats

Vétérans :
Hugues BREHIER : 4ème pour la 5éme manche avec un plateau relevé et 26 partants !
Hugues BREHIER : 4ème pour le Championnat Essonne FSGT

Masters 1 :
Jean-Michel BULLIOT : 2ème pour la 5éme manche.
Jean-Michel BULLIOT : 2ème pour le Championnat Essonne FSGT

> Retrouvez tous les résultats

Prochaines courses

Le 25 Mai en FFC : 4ème manche de la Coupe IDF à Samoreau
> Le calendrier des courses VTT

Jean-Michel BULLIOT

Repost 0
Publié par Entente Cycliste Montgeron Vigneux - dans VTT
commenter cet article
12 mai 2014 1 12 /05 /mai /2014 13:00

En mai, des podiums en VTT !

04 Mai 2014

1ère Victoire pour Laurent CORBEAU à la 2ème manche de la Coupe IDF-FFC à Villeneuve-sur-Bellot et un très beau tir groupé derrière.

Les résultats :

Master 3-4
Laurent CORBEAU : 1 => Au top !
Hugues BREHIER : 5 => Le podium n'est plus très loin !
Sylvain DESTREL : 6 => 1ère année de course et déjà dans le peloton de tête...
Raoul MEYER : 9 => Dans le top 10 !

Master 5
Guilherme BRANCO : 9 => Top 10 également !

04 Mai 2014

En FSGT à Gif-sur-Yvette, se déroulaient la 4ème manche du "Vélo Tout Terrain Tour 2014" et le Championnat IDF

Master 1
4ème manche > Jean-Michel BULLIOT : 3
Championnat IDF FSGT > Jean-Michel BULLIOT : 3

gif-04-mai.jpg

11 Mai 2014

Pour la 3ème manche de la Coupe IDF FFC à Maisse, L'ECMV est en force, avec 7 représentants et de belles glissades au programme ! 

Les résultats :

Master 3/4
Laurent : 2
Hugues : 5
Sylvain : abandon
Raoul : 13

Master 5
Jean-Michel : 3
Guilherme : 9

Master 1/2
Mich : 10

Maisse_11mai2014.jpg Maisse_11mai2014-2.jpg

 

Prochaines courses :

Le 18 Mai : FSGT : 5ème manche "Vélo Tout Terrain Tour 2014" à St-Yon
> Infos sur http://www.velotoutterrain-tour.com/

Le 25 Mai : FFC 4ème manche de la Coupe IDF à Samoreau

Calendrier sur http://www.cif-ffc.org/menuCif/journalenligne/Calendrier_Previsionnel_VTT_2014.pdf

Jean-Michel BULLIOT

Repost 0
Publié par Entente Cycliste Montgeron Vigneux - dans VTT
commenter cet article
18 avril 2014 5 18 /04 /avril /2014 07:00

Ce dimanche 13 avril, nous étions sur 2 belles courses :

SAINT-MAMMES (1ère manche de la Coupe IDF FFC) :
Sur un magnifique circuit roulant mais très bien rythmé en forêt, un dénivelé peu important, des pentes douces, des virages rapides mais pas techniques, ce fut un pur plaisir.

En masters 1&2 : Michel VANVYNCKT 7ème.
En Masters 3&4 : Laurent CORBEAU 4ème, Hugues BREHIER 7ème, Sylvain DESTREL 9ème, Raoul MEYER 16ème.
En Masters 5 : Guillaume BRANCO 7ème.

ELANCOURT (3ème Manche du VTT Tour, FSGT) :
Sur la coline qui est le point culminant d'Ile-De-France, Jean-Michel BULLIOT nous raconte : "Belle course pour moi. Départ en tête avec le maillot rose de leader et je fais toute la course devant ! et je finis second derrière AMIOT qui me double dans la dernière côte raide 100m avant l'arrivée ! Une belle 2ème place néanmoins et toujours 1er au général."

elancourt-jm-bulliot-2014.jpg

Dans 2 semaines commencent les choses sérieuses : pas moins de 6 courses en 1 mois et demi ! J' invite les routiers à essayer une course, les "à-priori" de difficultés techniques sont totalement faux, les circuits sont propres et plaisants (c'est pas du DownHill !), il faut juste pédaler vite et ça vous fera un entraînement puissant. Et cela vous donnera envie d'en refaire, je vous le garantis !

> Tous les résultats sont ici et

Michel VANVYNCKT

Repost 0
Publié par Entente Cycliste Montgeron Vigneux - dans VTT
commenter cet article