L'ECMV

MAILLOT-2014-ecmv

2017

6 Victoires individuelles
3 Prix d'équipe
3 Titres

2016

48 Victoires individuelles
26 Prix d'équipe
20 Titres
>>Voir le Tableau d'honneur 2017

1er club cycliste d'Essonne et 5ème d'Ile de France en 2016. Retrouvez toutes les infos, tous les résultats, toutes les photos des coureurs et de la vie de l'Entente Cycliste Montgeron Vigneux.

Rechercher

22 avril 2015 3 22 /04 /avril /2015 05:00

Sous un soleil radieux, les cadets de l’ECMV se sont retrouvés sur le circuit de HANCHES dans l'Eure et Loir (28) pour couvrir les 23 tours de 2,6 km.

La bosse relativement difficile à gérer a calmé les coureurs spécialistes du départ. Après quelques tours d’observation, nous avons la bonne surprise de voir Geoffrey MATHIEU passer à l’attaque mais revu au tour suivant. Puis, c’est Aurélien TARDIF qui s’isole dans la descente et prend rapidement 30 secondes.

A l’arrière devant le peloton un rideau bleu (l’ECMV) s’installe pour contrôler la course. Au fil des tours la sélection s’effectue par l’arrière.

Hanches, dimanche 19 avril 2015

Un contre de 2 coureurs de province est vite repris par Vitaly DUBREUIL, un sociétaire du VC ETAMPES. La bosse fait mal, le contre n’arrive pas à rentrer sur Aurélien dont l’écart se maintient à 1’40. Grande sagesse de sa part, il gère parfaitement ses ascensions

Derrière, Guillaume CONTAL et Tom GREGOIRE malgré de gros efforts dans la côte n’ont pu prendre les roues.

C’est avec plus d’1 minute d’avance qu’Aurélien franchit la ligne en vainqueur.

Derrière, Guillaume fait 5, Tom 7, (merci pour le prix d’équipe), Paul malgré un saut de chaine fait 11, Kévin 13, Clément 15, Raphaël et Geoffrey (dont l‘attaque a entamé ses réserves) 22 et 23 .

Hanches, dimanche 19 avril 2015
Hanches, dimanche 19 avril 2015

A l’arrivée, un grand merci d’Aurélien à ses copains Guillaume, Tom, Paul, Kevin, Clément, Raphaël et Geoffrey pour leur travail d’équipier.

>> D'autres photos de cette belle journée (Frédérique FARDEAU)

Jean-Claude BERNERON

Repost 0
Publié par Entente Cycliste Montgeron Vigneux - dans Minimes & Cadets
commenter cet article
21 avril 2015 2 21 /04 /avril /2015 13:37

La commune de Jouy-le-Moutier nous reçoit ce dimanche 12 avril, pour la 4ème manche d'un raid de 4x 8.5km dans la campagne et tout près de l'agglomération de Cergy-Pontoise-Conflans.

Le parcours est tracé majoritairement en sous bois et c'est très agréable car déjà ce matin il fait doux, le vent est faible et le soleil cogne. Le départ cet fois-ci est séparé, chaque catégorie est appelée distinctement. Dés le coup de sifflet je me positionne dans la tête sur la longue ligne droite qui étire le plus gros groupe des 300 partants (Véterans A). Nous longeons la ferme d’Élancourt, d'où part l'ancienne voie romaine tapissée de pavé, c'est pas ceux de Roubaix mais ça grimpe tout droit dans la forêt. La tranché du géant vert!!!


Je m'accroche, j'ai déjà mal aux cannes (reste d'entrainement fractionné de jeudi ?). En haut de la colline je bascule à la 3ème place. La descente en lacets est hyper technique : virages serrés, parfois relevés, une souche à gauche, une stérée à droite du sentier qu'il faut éviter de justesse, plusieurs franchissements de tronc couché, quelques racines glissantes sur le bas, là où l'eau a stagné. Bref du pilotage façon enduro limite 4 cross quand faut jouer des coudes.

Le clou du tracé c'est la côte du bois de l'Hautil que l'on doit franchir par paliers en passant par 2 zones boueuses limites super-glue, à chaque fois je m'extirpe sans problème de cette soue, le 29" tient ses promesses. La fin du raider se passe à pied car trop sinueux et étroit. Je garde cette position tout le 1er tour, le 2ème de la course est en vue, par contre le leader qui l'est également au classement général (maillot jaune et bleu du VOT) a déjà pris le large. Le second me garde à distance.

Sur le retour vers l'arrivée, nous pouvons distinguer (ou pas) ce qui se passe à l'avant et pour ma part je ne vois plus de maillot jaune et bleu. Je reviens sur d'autres coureurs partis avant notre groupe et mouline dans la pampa vers le 2ème visible au loin. Je me rapproche si bien qu'à la bascule, je le double car il était à l'arrêt sur le bas côté du sentier probablement en pourparler avec un pneu crevé ! Aléas de course qui malgré réparation, conduit souvent le pilote à bâcher, c'est selon la motivation de chacun...

Maintenant il s'agit de garder le rythme, la tête haute et le nez dans le guidon (est-ce-compatible?!!!). En tout cas je ne me laisse pas envahir par l'enjeu, je reste concentré comme le lait en berlingot, d'ailleurs j'en prends un juste avant la dernière bosse, une giclette de potion isothonique, j'en aurais bien donné à mon pur-sang mais il est tombé dans une citerne étant petit ! Je lâche les chevaux et déroule tout le final vite fait bien fait.

Je finis sur le podium et content !

Dimanche 12 avril : VOT 2015 la suite !
Re-sandwich et boisson comme à l'accoutumé.
Laurent CORBEAU
Repost 0
Publié par Entente Cycliste Montgeron Vigneux - dans VTT
commenter cet article
21 avril 2015 2 21 /04 /avril /2015 13:21

Bonjour à tous les fondus de petite reines des villes et des champs !

Ce dimanche frisquet du 5 avril, se déroulait la 3ème manche du Val d'Oise Trophy à Méry-sur-Oise situé tout prés d'Auvers-sur-Oise, commune où Vincent van Gogh a été inspiré pour peindre ses paysages et monuments. "Un peu de culture avant le coup de cul"!!!

Le départ se fait sur la route dans une ascension de presque le kilo. Les vagues successives sont lâchées si bien que les vétérans, les séniors, les juniors se retrouvent dans la même cohue ; La rue est prise d'assaut de toute part pour un raid de 3 tours de 12km. J'arrive à repérer un des leaders du classement général que je décide de suivre, il est déjà à l'avant et se faufile. C'est une ruée de brebis passant de toute part, si bien que je me concentre pour garder ma ligne et perd mes repères sur la tête de l'épreuve. C'est pour moi le baptême et l'occasion de tester ma nouvelle monture : un 29" en carbone, autant dire que ça envoie, ça se confirme sur le plat en haut de la bosse où il faut déjà relancer la bécane par quelques tours de manivelles qui me font remonter des places.

J'enchaine sur des singles tracks dans le sable tassé par la pluie de la veille. Ils serpentent entre les arbres et nous mènent sur une clairière de sable qui se passe à pied car il y a encore pas mal de coureurs. Nous revenons sur les hauteurs du village, puis enchaînons une longue descente avec des plaques de grès qu'il faut parfois éviter (photo 1, ce n'est pas moi sur la pellicule, mais ça vaut d'être vu).

VTT Val d'oise Trophy du 5 avril 2015
S'en suit un long plat dans la boue (le seul), les ornières sont au rendez-vous mais les roues en 29 pouces passent partout ; je ne suis jamais bloqué comme j'ai pu l'être à Cheptainville (voir l'article). Les tours se ressemblent mais c'est plus fluide je roule à mon rythme qui n'est pas touristique. Même avec l’engagement, j'ai l'impression que tout se passe avec simplicité, je fais corps avec l'engin qui demeure confortable. Le raid se termine par une montée de marches (100) les pieds qui trottinent dans la gargouille (photo 2). Dommage que ça cesse, j'aurai bien fait un 4ème tour, normal avec de telles sensations...
Après l'effort le réconfort : un bon sandwich/baguette et une boisson fraiche offerts pour tous par l'organisateur;
Je crois arriver dans les 5 d'après les pilotes déjà arrivés aux paddocks,  le podium se sera pour une autre fois.
Passage éclair au jet d'eau pour décrotter le bourrin et Bye Bye à la prochaine...
Je finis 4ème de la course !
 
Laurent CORBEAU
Repost 0
Publié par Entente Cycliste Montgeron Vigneux - dans VTT
commenter cet article
20 avril 2015 1 20 /04 /avril /2015 21:34

Superbe journée, beau soleil, un peu de vent pour rafraîchir nos coureurs (et nous) et une superbe course de nos cadets.

Nous avons bien évidement pensé à Hugo et à sa famille ainsi qu'à Mathieu qui n'a pu arriver jusqu'à la course !!!

Départ tranquille, et tous bien groupés. Guillaume tente une première échappée qui ne tient pas, puis c'est au tour de Geoffrey (dit Geoffroy à Hanches ), le groupe le rattrape également, puis c'est Aurélien qui tente sa chance et là, c'est le bon coup pour lui. Il prend vite de l'avance et ses coéquipiers font le travail derrière pour qu'il ne soit pas rattrapé.

Route à Hanches le 19 avril 2015

Après quelques tours, deux autres coureurs partent et ils arrivent à prendre le large dans la côte. Malheureusement la tentative de Tom puis ensuite celle de Guillaume pour les rattraper plus tard ne fonctionne pas.

Durant cette belle course, nous avons eu tour à tour tous les coureurs du club devant à tour de rôle. La "petite côte" a eu le temps d'user les coureurs excepté Aurélien qui au fur et à mesure des montées avait l'air d'avoir des ailes qui lui poussaient dans le dos.

Route à Hanches le 19 avril 2015

Pour son dernier tour, une petite tape de main avec JCG et un merveilleux sourire sur le visage d'Aurélien pour une merveilleuse victoire.

Cerise sur le gâteau, un très beau 3ème prix d'équipe qui couronne le travail de tous nos cadets !

Route à Hanches le 19 avril 2015

Merci à vous tous pour ces superbes moments que vous nous offrez !

> Voir les photos

Virginie GREGOIRE

Repost 0
Publié par Entente Cycliste Montgeron Vigneux - dans Minimes & Cadets
commenter cet article
17 avril 2015 5 17 /04 /avril /2015 22:09
Repost 0
Publié par Entente Cycliste Montgeron Vigneux - dans Championnats & classements
commenter cet article
17 avril 2015 5 17 /04 /avril /2015 22:05

Lundi de Pâques

Pour ma troisième course, après Chauffry et Saint Siméon, me voilà parti pour Puiselet.
12h, tout le monde est dans la voiture... Pour Claire, ma femme, c'est une première. Elle a du nez comme toutes les femmes, pense-t-elle ne pas se déplacer pour rien ? Léa et Lucie, deux de mes trois filles sont du voyage ainsi que Mimi venu spécialement pour encourager ses deux amis de l'A.S.Brévannaise. Mon binôme Manu m'a entraîné dans ses valises au club de Montgeron... Sans lui, je ne serais jamais devenu coursier.

Arrivés sur place, nous retrouvons tous les copains du club qui, un à un, me disent : "Elle est pour toi celle-là" !!! Ah ! Gloups, je ne l'avais pas prévu comme cela... Même si Serge Galland, au téléphone la veille, m'avait annoncé la couleur en me demandant si j'étais prêt à gagner.
Bref, je me dois de ne pas décevoir.

Ma première victoire sur une course départementale à Puiselet (77)

14h30, après un tour de reconnaissance, nous voilà sur la ligne de départ.
14h34 le départ est donné... Je me place rapidement dans la roue de Serge, je suis ses consignes à la lettre.
Passé la première boucle, Serge est de tous les coups, sautant sur tout ce qui bouge, ce qui me permet de laisser glisser les km sans faire trop d'efforts, à l'inverse de mes deux premières courses.
Je prends même le temps d'observer le coup de pédale de Sylvie. Elle emmène un braquet de dingue... même dans la cote !
Les tours passent et se ressemblent, je me sens plutôt bien dans l'ascension... ce qui me fait espérer une arrivée groupée au pied de la bosse.

Ma première victoire sur une course départementale à Puiselet (77)

Mais au cinquième tour, Serge passe à coté de moi à bloc, remonte à l'avant du peloton et me lance : "Tu contres"... Ouais, ouais, ouais ! Mais je n'ai que deux jambes moi... et pas très épaisses. Qu'à cela ne tienne, je vois Serge se sacrifier sur près de deux km, étirant le peloton en file indienne. J'oubliais, deux gars en échappée. Ils sont à deux cent mètres devant nous. Je ne suis pas inquiet, l'un deux a un profil de sprinter, l'autre devrait vite se retrouver isolé après la cote.
Arrivé en bout de ligne droite, Serge s'écarte, je fais l'intérieur et je prends un peu d'avance, mais pas trop, je ne me sens pas capable de finir seul.
Je garde un certain rythme pour ne pas gâcher le travail du coach.
J'entame la montée à un rythme assez soutenu, deux gars me doublent. Je reste au contact. Mais je vois un Quintana Ben qui passe "comme un avion" et prend la tête.
Je me souviens alors, qu'avant la course, il m'avait dit "quand j'attaque, si personne me suis, tu me laisses partir, si ça suit, tu prends la roue du type".
Je vois alors que les deux gars qui nous devancent faiblissent. Je me retourne et surprise le peloton en file indienne se retrouve à une dizaine de mètres derrière. Ni une ni deux, je relance et rejoins Quintana, et lui dit "allez Ben on y va"... Il me répond : "j'ai plus de jambe, fonce", alors... je fonce. J'arrive au sommet de la cote et je relance immédiatement, profitant du vent de dos et de la route qui descend légèrement .
Là, j'entends crier : ho , attends moi !
Je me retourne et quelques mètres derrière se trouve un coureur, mais pas de peloton en vue, on a fait le trou. Je me dis, si on rattrape les deux gars devant, à quatre ça peut être pas mal. Savoir que le gars derrière a eu du mal à rentrer, me donne confiance. Tout le monde a mal me dis-je et puis moi, en fait , j'ai pas trop mal (le 98 de moyenne de fréquence de pédalage sur la course expliquant peut-être cela !)
Alors je roule sans réfléchir, le type dans ma roue. Arrivé à la limite de la descente, je vois que les deux gars, devant, commencent à lever le pied et nous attendent.
On rentre. On fait la descente à bloc, prise d'un virage et là, je prends un premier relais. Le gars que j'ai ramené prend un relais à son tour, mais ralenti considérablement l'allure. Je passe donc à coté de lui, et lui lance sèchement "On veut bien te ramener à l'arrivée, mais tu roules comme tout le monde".
300 m plus loin, je me retourne pour passer le relais, mais là tout le monde se regarde. Discrètement j'accélère, prends un, puis deux, puis trois mètres et hop! j'accélère et je pars seul... derrière personne ne réagit.

 

Ma première victoire sur une course départementale à Puiselet (77)

A partir de là, je me règle à 42 km/h sur le plat, suffisant pour ne pas trop me faire mal aux jambes (le vent étant plutôt favorable), mais forcer le peloton à rouler très fort pour me reprendre .
J'arrive au pied de la butte et je commence à savourer ma victoire... Le peloton est à plus de 300 mètres.
Le motard de course me fait un signe positif. Je commence à pleurer à chaudes larmes. Je pense à ma famille, mes amis, aux copains qui m'ont aidé durant la course, à la victoire en solitaire de Manu à Chauffry... aux nombreux autographes que je vais devoir signer. Je suis surpris par le manque d'encouragements du public... jusqu'au moment où je passe près de Muriel qui me crie "Ne te retourne pas". Oui, mais quand même, si je me fais rejoindre maintenant, il va bien falloir que je relance pour le sprint.
Et voilà le dernier virage, je m'apprête à lever les bras quand à 100 m de l'arrivée j'entends : "drelin drelin !"....hein, quoi drelin drelin ? ... "Dernier tour" lance le speaker.

HONTE !!! Ouf, je n'ai pas levé les bras, mais quand même, j'ai déjà tout donné moi !
Allons qu'à cela ne tienne, l'air de rien, je repars de plus belle. Je sens que j'ai des cannes, 300 m d'avance suffiront.

Ma première victoire sur une course départementale à Puiselet (77)

Et ça a suffit !!! Quelques centaines de mètres pour récupérer et voilà que Manu arrive avec encore une grosse performance à son actif, 7 la veille, 3 aujourd'hui. Quel talent !

Merci Serge. Merci Quintana Ben. Merci Manu de m'avoir embarqué dans cette aventure... Et merci à tous de m'avoir fait confiance. Et surtout : Merci ma chérie, de me laisser rouler pendant que tu fais la vaisselle, tu as bien mérité mon bouquet !!!

Résultats des D3 et D4 : 1er sur 59 participants et 54 classés ...
Distance effectuée : 57,6 km en 1h 36 ....

>> Photos de la course (Frédérique FARDEAU)
Gilles ANIZAN

Ma première victoire sur une course départementale à Puiselet (77)
Repost 0
Publié par Entente Cycliste Montgeron Vigneux - dans Départementaux
commenter cet article
13 avril 2015 1 13 /04 /avril /2015 20:49

Au Vélodrome National de Saint-Quentin en Yvelines, samedi 4 avril, l'initiation par J-F GUIBOREL (sur le vélo) et Frédéric DRESSLER (au micro), le top du top !

https://youtu.be/39KlIpRf0V4

Filmé par VanMich

Repost 0
Publié par Entente Cycliste Montgeron Vigneux - dans Piste
commenter cet article
6 avril 2015 1 06 /04 /avril /2015 21:17

Levés très tôt un dimanche matin..... il faut vraiment le vouloir !

Mais, pour revoir ce type de course, je pense que nous serons pour la plupart tous à nouveau partant !

Nos 6 cadets engagés étaient placés derrière. Même si la ligne est très large, ce n'était pas l'idéal, d'autant que les premiers ont attaqué d'entrée de course. Mais c'était sans compter sur la ténacité de nos coureurs. Nous avons tout d'abord eu Clément et Aurélien qui se sont placés devant sur les 2 ou 3 premiers tours, puis Tom le diesel, qui était dans le groupe de tête mais vers l'arrière, a fait sa remontée doucement. Ensuite, attaques, contrôles, contres tout y était avec Aurélien, Clément et Tom qui avaient pu rester dans le groupe de tête au départ. Malheureusement suite au placement sur la ligne, Paul, Raphaël et Mathieu n'ont pas pu accrocher le bon wagon.

La course semblait bouclée dès les premiers tours suite à une grosse attaque de 4 coureurs. Mais cette échappée à 4 n'a duré que quelques tours. Deux de ces coureurs ont lâché et ont été récupérés par le groupe suiveur où nous avions nos trois premiers coureurs. A la suite d'attaques successives, un contre s'est formé, et Aurélien et Tom ont activement contribué à ce contre à 8 coureurs. Clément a ensuite parfaitement maîtrisé le peloton pour que ses coéquipiers ne soient pas rattrapés et tentent leur chance pour la 3ème place.

Cette 3ème place passe sous le nez de Tom d'un pneu, battu par Quentin LUXEUIL!

 

Le 5 avril 2015, sur la route de Dugny !

Grâce au beau travail de nos cadets, un deuxième prix d'équipe tombe dans l’escarcelle du club !!! Le beau sourire de nos cadets sur les photos de remise de la coupe nous montre à quel point ils sont heureux.... Et pour rappel, les 3 premiers de la course sont des cadets deuxième année !

> Photos de Virginie

> Photos de Frédérique FARDEAU

Virginie GREGOIRE

Repost 0
Publié par Entente Cycliste Montgeron Vigneux - dans Minimes & Cadets
commenter cet article
24 mars 2015 2 24 /03 /mars /2015 22:14

Avant de vous soumettre mon pitch en résumé de la première manche de VTT X Country de la coupe d'ile de France FFC Villeneuve sur Bellot, je tenais à passer ce message en mémoire aux femmes et hommes sportifs partis trop tôt dans ce tragique accident d'hélicoptère survenu il y a 2 semaine en Argentine : A Florence, sacrée bout de bonne femme au caractère entier, dans ce monde de marins, super championne des mers, à Camille, jeune super nageuse des bassins qui entamait sa nouvelle vie, à Alexis, puncheur des rings prêt à de nouveaux combats malgré les désillusions et les injustices de l'arbitrage... respect, tristesse pour l'ensemble des 10 victimes, pensées à leurs proches.

Revenons à nos vies, parfois difficiles tantôt plus légères : comme ce qui s'est passé ce dimanche 15 Mars en matière de vélo, je vais vous le conter sans GoPro et avec mes mots.

C'est sur la commune de Villeneuve-sur-Bellot (un des plus beaux villages Briard) du côté de Rebais au nord de Coulommiers, qui nous accueille sur ses sentiers et rivière (petit Morin) pour cette belle épreuve de VTT du 15 mars. Nous avons plaisir à retrouver depuis plusieurs années ce tracé exigeant mais c'est bien ça qu'on recherche de la technique dans la nature : de la bosse, de la boue (pas trop quand même), des singles tracks, des descentes, du fun quoi !!!

C'est sur les coups de 14h, d'une après-midi frisquette (7-8°C) que nous nous positionnons sur la ligne, toujours par catégorie, les Espoirs, Seniors et Master 1/2 devant pour 4 tours de 9km. Michel BOUTIN qui revient au vélo après un break, et à qui je souhaite plein de plaisir pour son retour et bravo de reprendre parmi les vététistes.

3 tours pour Raoul qui démarre cette saison en Master 5 et moi-même en Master 3/4 ne sont que les 3 représentants de l'ECMV (ça c'est pour passer le message aux autres cyclistes de l'ECMV : venez avec nous tenter l'aventure dans cette noble discipline qui procure tellement de satisfaction, «..You can get now...» !

Chaque vague se déploie et bientôt le compte à rebours nous concerne : dès le coup de sifflet je saute aux avant-postes car déjà se profile un coup de cul et instinctivement je me sens plus à l'aise à l'avant car l'allure va être dans quelques mètres moins rapides proportionnellement au dénivelé. Toujours engagé dans un holeshot je me retourne pour voir qui suit mon train et là personne, j'ai créé un trou de 20m et ça commence à monter, je n’entends pas un souffle, pas un dérailleur alors pas de quartier je change de vitesse et grimpe en souplesse un raidard : assis sur le bec de selle, « groupir » en avant si bien qu'en haut du talus j'ai creusé encore l'écart.

Je bascule sur une portion en bithume en descente tel un tremplin pour le prochain coup de cul dans la forêt qui se profile à 100m sur la gauche. Donc vous l'avez compris, là c'est regrimpette, un peu moins dure mais longue et technique car je roule sur des graviers instables sur 200m, ça dérape pas mal, mais une cadence régulière me permet de déjouer ces pièges.

Arrivé au sommet, je relance sur un faux-plat suivi d'un secteur roulant, puis une droite/gauche sur un sentier agricole qui me permettent d'accentuer mon avance.

Je m'engage bientôt dans une longue descente rapide à donf. avec sur le bas une constellation de caillasse à fleur de vaux. Tout en bas je négocie presque à l'arrêt un virage à gauche en épingle, j'avais freiné quand même avant sinon c'était un rhume assuré !

Relance dans un chemin forestier tout collant le long d'un ruisseau en contrebas.

Puis fut l'heure de faire trempette pour une traversée au gué ; toujours devant en solo, j'apprécie d'être passé selon ma trajectoire sans gêne d'une harde ! Le choc thermique et humide se réitère à 3 reprises, mais le plus pénible c'est le poids de nos pompes qui fissent éponges juste avant de remonter en poussette le raidillon.

En haut une section plate assez roulante sur 300m me permet de récupérer un peu. A gauche un coup de cul nous accueille car un regroupement s'opère avec 2 unités. Bon, je me laisse passer et « wagonne ». La suite se passe sur un plat d'1kilometre dans la plaine groupé et au train. Mais bientôt nous virons à gauche sur un chemin agricole en côte face au vent. Le revêtement est sec et irrégulier, cassant façon montagne-russe, et là l'échappée roule tantôt à gauche tantôt à droite pour éviter les ornières séchées par le vent d'ici, je fais l'élastique 2 fois, à la troisième je cède 10, puis 20m (me disant que dans la descente qui arrive je vais récupérer); un petit détour dans le technique dans la forêt en single track et la fin de la boucle se dessine. Plus que 2 segments plats et une traverse en aval où je reviens à bout touchant sur le duo. Il s'agit maintenant de rester au contact car les revenants ont de la ressource. Contester mon envol, même en y laissant quelques watt de part et d'autre ne suffit pas, je m'attends à une contre-attaque, la course est trop exigeante pour finir groupée.

Cela se vérifie dès le coup de cul du départ : 1 coureur de Noisy s'échappe de quelques mètres sur le haut en bithume. Je reste dans la roue du 2ème qui roule au train, on repart et s'élance sur la route, juste le temps de prendre une dosette de gel/malto entre 2 prises d'air, on revient un peu mais dans la côte c'est trompeur les distances raccourcissent et l'écart est bien là.

Après les passages à gué les positions restent les mêmes, mais arrivés dans la plaine je distingue à l'avant le fuyard que se détache. Je relaie de temps en temps sur le plat, me ravitaille car je prépare un contre dans le coup de cul face au vent celui ou j'avais tout à l'heure fait l'élastique.

Autant tenter quelque chose là où cela peut faire vraiment la différence! Donc après la plaine nous virons de nouveau sur la gauche, mais je ne n'attaque pas tout de suite car mon lièvre m'impose un train trop rapide pour passer. En danseuse sur le haut je passe et attaque mais il y a « répondance », c'est le jeu et ça se fit en force dans la descente, je cède est l'avantage revient à celui qui prends la trajectoire optimale, je me contente de suivre. Je garde le contact jusqu'au passage de la ligne.

Je tiens le rythme mais je dérape dans l’ascension du raidard qui suit la route goudronnée. Je suis contraint de pousser ma monture jusqu'en haut car repartir dans la bosse est trop compliqué. Naturellement mon compagnon de chasse en profite pour se faire la malle.

Je relance, malgré l'avoir en ligne de mire je ne parviens pas à revenir. Je ne renouvelle pas le bain de pied dans le passage à gué et traverse la section sur le vélo et enchaine le portage qui suit. Je rattrape dans la foulée D.CRENEL (le leader des Masters 5) qui suce ma roue. Dans un sursaut d'orgueil dans une côte j'attaque et ne lui laisse aucune chance de revenir dans la plaine. Je passe la ligne sans disputer de sprint puisque je finis isolé.

Finalement on me confirme une 4ème place, mais vu l'exigence du parcours et le choix de tenter ma chance dès le début de l'épreuve (sans y parvenir, hélas) me satisfait. Un peu étonné car je pensais avoir pointé tous les coureurs de ma caté à l'avant ; un coureur que j'ai pris pour un Senior s'est intercalé pendant la course, ce qui est un des aléas des départs communs. De bonnes sensations et du combat en perspectives pour les prochains rendez-vous.

Raoul fait 18 au scratch et 8 en M5 et Michel BOUTIN 14 en M1/2.

Laurent CORBEAU

Repost 0
Publié par Entente Cycliste Montgeron Vigneux - dans VTT
commenter cet article
24 mars 2015 2 24 /03 /mars /2015 14:38

Première gagne en Vétérans et à VTT pour 2015 pour Laurent CORBEAU sur une course FSGT à Vaux-sur-Lunain, du côté de Nemours.

4 tours d'un parcours de 9 km environ sur un circuit roulant : Une moyenne de 22-24 avec 3, 4 coups de cul, un passage à gué en pleine descente à donf. et du vent à faire envoler les corbeaux, là preuve j'l'ai fait !

Suite à un départ ultra rapide emmené par Nicolas BAZIN et 4 Seniors, je les suis et je largue O. GROSSETETE et E. MICHOUT dans le premier tour. Je me détache à l'avant avec 2 Seniors de l'échappée pendant 3 tours, puis les laisse s'expliquer dans l'ultime boucle. Je reviens sur l'un d'eux contraint de réparer une crevaison et termine avec une large avance.

VTT TOUR FSGT 2015
VTT TOUR FSGT 2015

Jean-Michel BULLIOT qui revenait d'un séjour au ski, n'a pas démérité malgré un arrêt momentané du vélo et il rapporte les points du 4ème pour un podium au classement du Championnat d'Essonne/Seine-et-Marne.

> Photos de Jean-Claude Curings

Laurent CORBEAU

Repost 0
Publié par Entente Cycliste Montgeron Vigneux - dans FSGT
commenter cet article
23 mars 2015 1 23 /03 /mars /2015 21:54

C'est bien parti pour cette nouvelle saison 2015 avec déjà 4 courses sur route au compteur.

Le 1er mars à Coulommiers 77 en 2 3 J : 100 km

Du vent du vent et une échappée pour Pierre VALETTE, dans la "bonne" et termine 12ème et 1er junior.

Mathieu RIEBEL et Rémi ANASSE, dans le peloton, "coincent" dans le final. Maxime BERNERON et la Team MALET (Père et fils) dans les courants d'air... apprentissage des bordures dur dur.

Le 8 mars à Evreux (Normandie) 3 et J : 98 km

Départ très rapide sur un beau circuit de 9km avec une bosse de 1 km 300 et déjà Pierre, Rémi, Robin et Sébastien de retour sur route dans l'échappée du jour (4 sur 17).

Grâce au boulot pour maitriser le peloton de Mathieu, Danny CHAPLAIN en renforts ainsi que Maxime et moi-même (sur le plat), les hommes de tête compteront plus de 2min d'avance. Mais la côte va faire des dégâts à l'avant (à l'arrière aussi). Sébastien en fait les frais en premier puis Rémi déraille au sommet. A ce moment là, il ne reste plus que 8 hommes à l'avant dont Pierre (qui fait trop voir qu'il est le plus fort !).

Dans le 2ème groupe (15 coureurs) Robin, Rémi rejoint par Danny sorti en contre , mais l'entente n'est pas parfaite et le peloton les rattrape à 5 km de l'arrivée, dommage aprés plus de 80 km d’échappée.

A l'avant Pierre joue la gagne, il lance le sprint mais se fait déborder par plus malin (un ancien 1er caté) c'est le métier qui rentre. Il prend une 3ème place et est une nouvelle fois 1er junior.

Derrière il ne reste plus que Maxime pour faire le sprint (environ 7ème du peloton).

Le 15 mars à Châtellerault (86) NATIONALE Junior : 112 km

Partis tôt le matin nos 6 juniors participent à la 1ère Nationale du calendrier FFC, sur un très difficile circuit (16 km x 7) et un bon niveau de coureurs français et belges puisqu'un représentant belge s'impose en solitaire.

Pierre (en grand forme) et Mathieu qui malgré des compétition sur piste à Roubaix la veille, étaient dans la "bonne".

Mathieu fatigué par la distance (des voyages et de la course) termine 20ème sans pouvoir défendre ses chances. Pierre termine 14ème.

Dans le peloton belle place de Rémi (J1) 34 ; Maxime, Sébastien et Robin dans le 2 éme peloton terminent respectivement 57 - 58 et 60 sur 110 coureurs au départ.

L'ECMV montera sur le podium pour une belle 3ème place par équipe.

Le 21 mars à Lunay (41) 3 et J : 98 km

Vive la campagne et ses circuits (9.8 km x 10) avec côtes et vent, du vélo pour hommes en forme.

Les voyages forment la jeunesse !

Cela tombe bien on en a plusieurs. Encore un départ rapide et 3 hommes sur 12 à l'avant : Pierre, Rémi et Danny qui n 'a pas aimé les 3 passages LOL.

Le peloton fond aux fils des tours, Robin (malade depuis quelques jours) s'enrhume, papa aussi !! Maxime, malade également, n'a pas pu faire le déplacement et Mathieu contrôle le peloton (trop facile !).

Pierre ayant retenu la leçon du 8 mars fait exploser l'echappée ! Remi s'accroche et vient chercher un belle 9 ème place, Mathieu sorti de derrière prend une place de 13 et devant ?

Ils ne sont plus que 4 - Pierre lance le sprint avant le dernier virage et ne sera jamais revu, il gagne sa première couse junior (bien mérité) et l'ECMV son 1er Prix d'équipe en 3 et J.

Suite des aventures sur les routes d'Eole (Blois) et Fernand Durel (Manche) en Nationale Junior route + contre la montre.

>> Photos de la Team MALET

Christophe MALET

Repost 0
Publié par Entente Cycliste Montgeron Vigneux - dans Juniors & 3ème catégorie
commenter cet article
21 mars 2015 6 21 /03 /mars /2015 07:35

Le Bureau de l'ECMV à Tous les licenciés, Dirigeants, Bénévoles, Parents de nos Jeunes Coureurs

UN GRAND MERCI A TOUS pour votre aide qui a permis la RÉUSSITE DE NOTRE ORGANISATION DU DIMANCHE 15 MARS 2015

Voici les photos des différentes courses de la journée

Delphine ORSAL > https://plus.google.com/photos/118169089377904322475/albums/6127286193199014225

Virginie GREGOIRE > https://picasaweb.google.com/111601376805976282847/426RouteAVigneuxLe15032015?authuser=0&authkey=Gv1sRgCKfR6Ka0k6jIrgE&feat=directlink

Mélanie GOUSSOT > https://picasaweb.google.com/102935451121972870134/EDV150315Vigneux?authuser=0&authkey=Gv1sRgCN_f0_W6p8jQzQE&feat=directlink

Sébastien KARPP > https://plus.google.com/u/0/photos/103306139867116634337/albums/6126863580793444673

Frédérique FARDEAU > http://www.ecmv91.fr/ALBUMS/ECMV_2015/album/VIGNEUX_15032015/index.html

Bien sportivement,
Jean-Claude BERNERON et Toute l’Équipe du Bureau de l'ECMV

Repost 0
Publié par Entente Cycliste Montgeron Vigneux - dans Souvenirs - souvenirs !
commenter cet article
17 mars 2015 2 17 /03 /mars /2015 21:00

Le 15 Mars avait lieu une course départementale dans la petite commune de Chauffry (77). Pour ma part, c'était ma deuxième course en D2 sous les couleurs de mon nouveau club. Après une 14ème place le week-end dernier à Montdauphin, je m'étais engagé sur Chauffry en compagnie de nombreux ECMV.

Ma première victoire à l'ECMV

Le départ était fixé à 14h32, rue de la Mairie. Plus de 80 concurrents engagés dans ma catégorie. La météo n'était pas fameuse, mais bon, il ne pleuvait pas, c'était déjà ça. Après avoir retiré mon dossard (n°65), je suis parti m'échauffer et faire un tour de reconnaissance en compagnie de Etienne et de mon pote Gilles (sa première). Après avoir parcouru les 11,3 km et 121 m de D+ à une allure présidentielle, il était quasiment temps de se préparer à prendre le départ. Mise en place dans notre sas. Je me plaçais dans la roue de Etienne, un habitué des courses dont celle de Chauffry. J'allais oublier notre troisième coéquipier, Guillaume (encore un nouveau) qui s'était placé un peu plus loin.

A 14h32, le départ est donné. Nous sortons de Chauffry, virage à droite sur la commune de "Les Limons" et nous attaquons une première descente à une bonne allure. S'en suit une petite montée en direction de "St Denis les Rebais". Le peloton reste relativement compact. Passage dans le bourg, puis virage serré à droite avec une petite bosse. Relance en sortie de virage. Nous nous retrouvons sur une petite route très étroite avec quelques trous. Tout le monde reste vigilant. Le vent commence à se faire sentir. Nous arrivons sur un plateau au beau milieu des champs. Sortons de cette route pour rejoindre une route départementale super large. Le peloton commence à s'allonger sérieusement. A cet instant, je suis bien au chaud au milieu du paquet. Nous nous retrouvons sur un faux plat descendant. L'allure augmente progressivement. Après 8 km, nous arrivons dans la localité de "La Vanne". Virage à droite super large donc très rapide avec une petite relance en sortie pour fêter çà ! Du vent toujours, nous l'avons de 3/4 face. Quelques courageux tentent de partir mais sans succès. Nous revenons sur "Chauffry". Petite chicanne et virage à droite pour remonter sur la ligne d'arrivée. Le revêtement n'est pas terrible, mais bon, l'allure est quand même soutenue. J'arrive à me placer dans les premières positions au cas où quelqu'un déciderait de partir. Premier tour bouclé. Il en reste encore cinq à effectuer.

           

           

Ma première victoire à l'ECMV

Les tours s'enchainent et se ressemblent. Je tiens à dire que notre coéquipier Guillaume était présent en tête de course. Il a tenté quelques sorties. Malheureusement, il y avait des gars supers costauds des clubs de Sevran et de Fontainebleau-Avon qui étaient là pour ramener le peloton à chaque fois. Dommage car s'est un bon. Revenons à notre course. Arrivée dans la fin du cinquième tour, juste avant de rentrer dans "La Vanne", deux gars tentent leur chance, chacun leur tour en solo, mais n'arrivent pas à distancer le peloton. A ce moment là, je me retrouve en tête de gondole. Une idée saugrenue me passe par la tête. Pourquoi pas moi ? J'embraye à mon tour et je reviens sur les gars. L'un d'eux prend ma roue. Nous effectuons quelques relais sur 2 ou 3 kilomètres mais le gars est complètement carbo. Juste avant de rentrer dans Chauffry, je décide remettre un coup de rein et je décroche le gars. Le peloton commence à s'affoler derrière moi. J'attaque la remontée sur la ligne d'arrivée. Les côtes étant mon domaine, j'arrive à maintenir mon avance jusqu'au franchissement de la ligne. J'entends la cloche retentir qui indique le dernier tour. Le fan-club de l'ECMV est bien présent et j'entends mon prénom "Allez Manu" et non Sylvie (lol). Je poursuis mon effort. Je sens que j'ai une carte à jouer. Encore 11 km à parcourir. C'est à la fois peu mais aussi très long, dans ce cas de figure, avec un peloton aux fesses ! Virage à droite. Je relance dans la première descente. Les jambes répondent bien. J'arrive lancé comme un avion dans la première bosse que je passe en force en bloquant le compteur à 30 km/h. Passage dans le bourg de "St Denis" j'en profite pour récupérer un peu. Virage à droite en sortie et je relance dans la petite montée. Je rejoins un lâché des D1 qui me fait la place et m'encourage au passage. Sympa le gars, je le remercie. J'ai en ligne de mire la voiture ouvreuse avec son giro orange (ça me change du bleu police). Un petit coup d'oeil dans mon rétroviseur. Le peloton n'est pas loin derrière à quelques secondes. Retour sur la départementale. Le vent est favorable à cet endroit. Je passe tout à droite. J'ai l'impression de faire un chrono, dommage que le revêtement ne rende pas ! Descente sur "La Vanne" puis virage à droite direction "Chauffry". J'ai maintenant le vent en pleine poire. Je commence à déguster sévère. Un début de crampe au mollet droit. Encore 2 kilomètres à tenir. Je regarde derrière moi et le peloton est toujours à la même distance. Yes ! Je me dis, c'est pour moi aujourd'hui ! Dernier virage à droite, puis dernière côte. Je donne tout. Les derniers mètres sont interminables. J'aperçois la ligne d'arrivée mais aussi un véhicule en plein milieu entre moi et la voiture ouvreuse. C'est quoi ce bordel ? J'arrive à me faufiler entre la bagnole et la tribune du commissaire de course. Du coup, je n‘ai pas assez de place pour lever les bras. Arf ! Je crois que j'arrive tout de même à lever mon poing. Yes ! Je l'ai fait :).

Ma première victoire à l'ECMV

Le fan-club de l'ECMV est là, ainsi que Gilles. Je m'arrête à sa hauteur. Il me demande :"Alors, qu'est-ce que tu as fait ?". Ben, je crois bien que j'ai terminé 1er (lol). Il n'en revient pas, moi non plus d'ailleurs ! Tout le monde me confirme, c'est bien moi qui ai franchi la ligne en premier. Trop content de ma perf. Après seulement deux courses en D2, déjà une victoire (Wouah) !

           

            Après quelques minutes d'attente, le classement tombe. Manu Mas premier en D2. Et pour couronner le tout, Serge Galland termine 1er aussi en D3. Double podium pour l'ECMV. Malheureusement, pas de prix d'équipe cette fois-ci. Voilà, une belle course qui se termine super bien pour moi. Avec cette seule victoire, je devrais accèder à la D1 sous 8 jours. J'espère réitérer un tel exploit dans ma nouvelle catégorie. J'aurais de nouveaux coéquipiers comme Séb, Guillaume, Dany et j'en oublie plein d'autres. Une histoire à suivre...

A bientôt les ami(e)s.

 

Manu Mas 

Repost 0
Publié par Entente Cycliste Montgeron Vigneux - dans Départementaux
commenter cet article
15 mars 2015 7 15 /03 /mars /2015 19:59
Palmarès 2015 par catégorie
(dernière mise à jour le 27/09/2015)
 
Catégories Victoires individuelles Prix d'équipe Titres
Féminines      
Juniors / 3ème Catégories 7 6 2
FSGT 4   1
Départementaux 6 4 1
Cadets 1 6 1
Minimes      
Ecole de vélo 19 1  
Cyclo-Cross  8  10 
VTT 4   1
Piste 18   21
TOTAL 67 27 33

Victoires individuelles

Le 27/09/2015, Mathieu RIEBEL (Juniors) remporte la Course aux points (Piste) à Bourges.
Le 27/09/2015, Laurent CORBEAU (Vétéran FSGT) en VTT à Elancourt. Il remporte le classement Général du VTT Tour 2015.
>> Voir l'article

Le 20/09/2015, Gwendal KARPP (Ecole de vélo - Pupilles) et Clovis ROTTEMENT (Ecole de vélo - Poussins) à Brières-les-Scellés.
Le 20/09/2015, Gilles ANIZAN (D3) à Coulommes.
Le 09/09/2015, Gwendal KARPP (Ecole de vélo - Pupilles) à Aulnay.
Le 06/09/2015, Pierre VALETTE (Juniors) à Longueville.
Le 30/08/2015, Mathieu RIEBEL (Juniors) au Bois d'Arcy.
Le 30/08/2015, Gwendal KARPP (Ecole de vélo - Pupilles) et Lucie CAMPOLI (Ecole de vélo - Pré-licenciés) à Corbeil-Essonne.
>> Voir l'article

Le 29/08/2015, Mathieu RIEBEL (Juniors) remporte l'Omnium (Piste) à Bourges.
Le 29/08/2015, Tom GREGOIRE (Cadets) remporte le scratch (Piste) à Montargis.
Le 09/08/2015, Pierre VALETTE (Juniors) à Mauguio (34).
Le 05/07/2015, Clovis ROTTEMENT (Ecole de vélo - Poussins) à Nemours.
>> Voir l'article
Le 01/07/2015, Pierre VALETTE (Juniors) à la Nocturne de Montgeron.

Le 28/06/2015, Laurent CORBEAU (Masters 3/4) en VTT à Noisy-le-Grand.
>> Voir l'article
Le 12/06/2015, Mathieu RIEBEL (Juniors) remporte la Course aux points (Piste) à Aulnay.

Le 10/06/2015, Pierre VALETTE (Juniors) à la Nocturne de Vigneux s/Seine.
Le 09/06/2015, Mathieu RIEBEL (Juniors) remporte l'Omnium (Piste) à St Denis.
Le 07/06/2015, Laurent CORBEAU (Masters 3/4) en VTT à Veneux-les-Sablons.
>> Voir l'article
Le 07/06/2015, Gwendal KARPP (Ecole de vélo - Pupilles) gagne la vitesse à Lisses et remporte le Trophée Départemental  2015. Il participera aux sélections du Trophée Régional.

Le 05/06/2015, Mathieu RIEBEL (Juniors) remporte la course Scratch (Piste) à St Quentin en Yvelines.
Le 30/05/2015, Yann FRETTE (D1) en Poursuite individuelle à Saint-Denis.
>> Voir l'article
Le 26/05/2015, Mathieu RIEBEL (Juniors), Sébastien VIGIER (Juniors) et Rémi ANASSE (Juniors) en Poursuite par équipe (Piste) à Saint-Denis. Mathieu RIEBEL (Juniors) en Poursuite individuelle (Piste) à Saint-Denis.

Le 25/05/2015, Jean-Michel BULLIOT en VTT à Maule.
>> Voir l'article
Le 24/05/2015, Gwendal KARPP (Ecole de vélo - Pupilles) à Saint-Yon.

>> Voir l'article
Le 24/05/2015, Mathieu RIEBEL (Juniors) à Saint-Cyr-La-Rivière.
>> Voir l'article
Le 22/05/2015, Sébastien VIGIER & Mathieu RIEBEL, et, Guillaume CONTAL & Thomas MAHE (Igny Palaiseau) gagnent respectivement l'Américaine (Piste) en Juniors et Cadets à Aulnay.
Le 17/05/2015, Sébastien VIGIER, Mathieu RIEBEL et Marine CLOAREC sur piste à St Quentin en Yvelines.
Le 17/05/2015, Gwendal KARPP (Ecole de vélo - Pupilles) à Richarville (Route Aiglons 91) et qualification pour la finale régionale des Aiglons avec une 2nde place au général.

>> Voir l'article
Le 14/05/2015, Laurent CORBEAU (Vétéran FSGT) en VTT à Boissy sous St-Yon.
>> Voir l'article
Le 14/05/2015, Gwendal KARPP (Ecole de vélo - Pupilles) à Dugny.

Le 10/05/2015, Christophe HAMON (D4) à Machault.
Le 08/05/2015, Emmanuel MAS (D2) à Amillis.
>> Voir l'article

Le 06/05/2015, Gwendal KARPP (Ecole de vélo - Pupilles) à Aulnay.
Le 01/05/2015, Gwendal KARPP (Ecole de vélo - Pupilles) à St Julien du Sault (89).
Le 26/04/2015, Laurent CORBEAU (Masters 3/4) en VTT à Saint-Mammès.
>> Voir l'article
Le 26/04/2015, Gwendal KARPP (Ecole de vélo - Pupilles) à
La Selle-Sur-Le-Bied (45).
Le 19/04/2015, Florian NOUVET (1ère Catégorie FSGT) à Bussy St George.
Le 19/04/2015, Aurélien TARDIF (Cadets) à Hanches (28).
>> Voir l'article
Le 19/04/2015, Gwendal KARPP (Ecole de vélo - Pupilles) à Antony.

Le 15/04/2015, Gwendal KARPP (Ecole de vélo - Pupilles) à Aulnay.
Le 12/04/2015, Gwendal KARPP (Ecole de vélo - Pupilles) à Loches s/Ource (10).
Le 06/04/2015, Gilles ANIZAN (D3) à Puiselet.
>> Voir l'article
Le 29/03/2015, Gwendal KARPP (Ecole de vélo - Pupilles) à Ris-Orangis.
Le 22/03/2015, Gwendal KARPP (Ecole de vélo - Pupilles) à Rungis.
Le 21/03/2015, Laurent CORBEAU (Vétéran FSGT) en VTT à Vaux-sur-Lunain.
>> Voir l'article

Le 21/03/2015, Pierre VALETTE (Juniors) à Lunay (41).
>> Voir l'article
Le 15/03/2015, Serge GALLAND (D3) et Emmanuel MAS (D2) à Chauffry.
>> Voir l'article
Le 15/03/2015, Gwendal KARPP (Ecole de vélo - Pupilles) à Vigneux s/Seine.
Le 07/02/2015, Mathieu RIEBEL (Juniors) remporte l'Omnium et l'Américaine à Saint-Quentin-en-Yvelines.
Le 31/01/2015, Mathieu RIEBEL (Juniors) remporte le Kérin (Piste) à Bourges et finit 1er au classement général (Scratch, Course aux points et Kérin).
Le 11/01/2014, Robin MALET (Juniors) et Laurent CORBEAU (3ème Caté) au cyclo-cross de Le-Mée-sur-Seine.
>> Voir l'article
Le 04/01/2015, Ianis LAVIE (D1) au cyclo-cross de Domont.
Le 20/12/2014, Laurent CORBEAU (D1) au cyclo-cross de Fontenay-les-Briis.
>> Voir l'article
Le 13/12/2014, Mathieu RIEBEL (Juniors) remporte l'Omnium (Piste) aux 3 jours de Génève en Suisse.
>> Voir l'article
Le 06/12/2014, Mathieu RIEBEL (Juniors) remporte la Course aux points et l'Elimination (Piste) à Roubaix (Challenge Graines de pistards Cofidis).
>> Voir l'article
Le 29/11/2014, Ianis LAVIE (D1) au cyclo-cross de la Ferté-sous-Jouarre.
>> Voir l'article
Le 22/11/2014, Gwendal KARPP (Pupilles) au cyclo-cross d'Evry (Trophée Départemental).
Le 16/11/2014, Laurent CORBEAU (D1) au cyclo-cross de Nointel.
>> Voir l'article
Le 12/10/2014, Christophe MALET (D1) au cyclo-cross de Clichy s/bois.
>> Voir l'article

Prix d'équipe

Le 13/09/2015, les Juniors/3ème Caté à Monthléry (CIF).
>> Voir l'article

Le 02/09/2015, les Juniors/3ème Caté à Dammarie-Les-Lys.
Le 21/06/2015, les Cadets à Puiselet.
>> Voir l'article
Le 14/06/2015, les Départementaux à Nangis.
Le 10/06/2015, les Juniors/3ème Caté à la Nocturne de Vigneux s/Seine.
Le 07/06/2015, les Cadets à Villemaréchal.

Le 31/05/2015, les Juniors/3ème Caté à Savigny S/Orge.
Le 24/05/2015, les Juniors/3ème Caté et les Cadets à Saint-Cyr-La-Rivière.
>> Voir l'article
Le 10/05/2015
, les Départementaux
à Machault.

Le 01/05/2015, les Départementaux à St Julien du Sault (89).
Le 19/04/2015, les Cadets à Hanches (28).
>> Voir l'article
Le 19/04/2015, les Départementaux à Pussay.
Le 05/04/2015, les Cadets à Dugny.
>> Voir l'article
Le 28/03/2015, les Cadets à Saint-Siméon.
Le 21/03/2015, les Juniors/3 Caté à Lunay (41).
>> Voir l'article
Le 20/12/2014, les Départementaux au cyclo-cross de Fontenay-les-Briis.
>> Voir l'article
Le 13/12/2014, les Départementaux au cyclo-cross de Persan.
>> Voir l'article
Le 29/11/2014, les Départementaux au cyclo-cross de la Ferté-sous-Jouarre.
>> Voir l'article
Le 22/11/2014, les Cadets et Départementaux au cyclo-cross de Dugny.
Le 16/11/2014, les Départementaux au cyclo-cross de Nointel.
>> Voir l'article
Le 09/11/2014, les Départementaux au cyclo-cross de Wissous.
>> Voir l'article
Le 02/11/2014, les Départementaux au cyclo-cross de Vert-Saint-Denis.
>> Voir l'article
Le 01/11/2014, les Départementaux au cyclo-cross de Clamart.
>> Voir l'article
Le 22/10/2014, les Départementaux au cyclo-cross de Fontenay-les-Briis.
>> Voir l'article

Titres

Le 17/07/2015, Sébastien VIGIER (Juniors) est devenu Vice-Champion d'Europe de la Vitesse individuelle (Piste) à Athènes (Grèce).
>> Voir l'article

Le 10/07/2015, Mathieu RIEBEL (Juniors), avec Guillaume MILLASSEAU, est devenu Champion de France de l'Américaine (Piste) à Hyères (84).
>> Voir l'article
Le 09/07/2015, Sébastien VIGIER (Juniors) est devenu Champion de France du Kilomètre (Piste) à Hyères (84).
>> Voir l'article

Le 09/07/2015, Sébastien VIGIER (Juniors), avec Melvin LANDERNEAU, Maxime VIENNE et Christopher LAMAILLE, est devenu Champion de France de la Vitesse par équipe (Piste) à Hyères (84).
>> Voir l'article
Le 07/07/2015, Sébastien VIGIER (Juniors) est devenu Vice-Champion de France de la Vitesse (Piste) à Hyères (84). Marine CLOAREC (Juniors) est devenue Vice-Championne de France du Scratch à Hyères (84).
>> Voir l'article
Le 12/06/2015, Mathieu RIEBEL (Juniors) est devenu Champion Ile de France de la Course aux points (Piste) à Aulnay.
Le 07/06/2015, Laurent CORBEAU (Vétéran VTT) est devenu Champion d'Ile de France en VTT à Veneux-les-Sablons.
>> Voir l'article

Le 30/05/2015, Yann FRETTE (Master 45-49) est devenu Champion d'Ile de France de la Poursuite individuelle (Piste) à Saint-Denis.
Le 26/05/2015, Mathieu RIEBEL (Juniors), Sébastien VIGIER (Juniors) et Rémi ANASSE (Juniors) sont devenus Champions d'Ile de France de la Poursuite par équipe (Piste) à Saint-Denis. Mathieu RIEBEL
(Juniors) est devenu Champion d'Ile de France de la Poursuite individuelle (Piste) à Saint-Denis.
Sébastien VIGIER (Juniors) est devenu Vice-Champion d'Ile de France du Keirin. Marine CLOAREC (Juniors) est devenue Vice-Championne d'Ile de France de la Poursuite individuelle (Piste) à Saint-Denis.
Le 24/05/2015, Mathieu RIEBEL (Juniors) est devenu Champion d'Essonne sur Route. Tom GREGOIRE (Cadets), Pierre VALETTE (Juniors) et Emmanuel MAS (D1) sont devenus Vice-Champions d'Essonne sur Route.
>> Voir l'article
Le 22/05/2015, Sébastien VIGIER (Juniors) et Mathieu RIEBEL (Juniors) sont devenus respectivement Champion Ile de France de l'Américaine (Piste) à Aulnay. Guillaume CONTAL (Cadets) et Thomas MAHE (Cadet Igny Palaiseau) sont devenus Champion Ile de France de l'Américaine (Piste) à Aulnay.
Le 17/05/2015, Sébastien VIGIER (Juniors) et Mathieu RIEBEL (Juniors) sont devenus respectivement Champion Ile de France de la Vitesse (Piste) et Champion Ile de France de l'Ommium (Piste) à Saint Quentin en Yvelines. Marine CLOAREC (Juniors) est devenue Championne d'Ile de France de la Vitesse. Sébastien VIGIER (Juniors) est Vice-Champion Ile de France de l'Ommium et du Kilomètre (Piste) et Marine CLOAREC (Juniors) est Vice-Championne Ile de France Juniors du 500 m (Piste).
>> Voir l'article
Le 14/05/2015, Marine CLOAREC (Juniors) est devenue Vice-Championne d'Ile de France du Contre-La-Montre.
Le 14/05/2015, Laurent CORBEAU (Vétéran FSGT) est devenu Champion d'Ile de France de VTT.
>> Voir l'article
Le 11/11/2014, au cyclo-cross de Montgeron, Ianis LAVIE, Robin MALET, Florian NOUVET et Heddy MARCELLAUD sont devenus respectivement Champions et Championne d'Essonne de Cyclo-cross en Départementaux, en Juniors, en 3ème Caté et chez les Féminines. Valentin HENG et Anthony BARE sont Vice-Champions d'Essonne en Cyclo-cross respectivement en Minimes et en 2ème Caté.
>> Voir l'article

Repost 0
Publié par Entente Cycliste Montgeron Vigneux - dans Tableaux d'honneur
commenter cet article
14 mars 2015 6 14 /03 /mars /2015 22:15

Me voici pour vous conter une belle épreuve de vrai "Vélo Tout terrain" bien physique et digne de ce nom.

C’est le club des vikings de Bonnières qui nous accueille sur leur terre des Yvelines pour la 2ème manche du 21ème VOT (Val d’Oise Trophy). Ce matin le soleil est éclatant et la fraicheur pique un peu. C’est dans un décor magnifique de la vallée de la Seine à hauteur de Vernon que le fleuve a rongé pendant de siècles les falaises de calcaire. Vous pourrez également visiter à proximité la propriété du célèbre peintre impressionniste MONET à Giverny, qui s’appliquait en plus de la peinture à s’adonner au plaisir du jardinage. Il avait aussi une main agile pour ça et les plantations au gré des saisons sont conservées comme autrefois ; les alentours sont aménagés pour des promenades le long d’un ru,ainsi que dans le village (à voir, mais éviter les weekends, c’est surpeuplé par les touristes du monde entier).

Épreuve VTT Val d’Oise Trophy à BONNIERES-SUR-SEINE – 8 MARS 2015

Revenons à nos boulons ! Le départ se pratique en rafales toutes les 30 secondes par catégorie. La côte sur le bitume est une vraie mise en jambes, l’air frais dans nos cannes est vite réchauffé surtout qu’au sommet de la bosse nous arrivons sur une clairière où la température est remontée comme nos esprits car il faut jouer des coudes pour passer dans le single track qui étrangle le peloton. Nous entrons dans le bois de la Houssaie près de Rosny et là c’est chacun son tour. Après quelques relances, déjà un groupe de 3, 4 coureurs se forme. Je ne tente pas de remonter tout de suite car la course est longue et physique mais je garde en ligne de mire la tête, ceci se vérifie rapidement par une nouvelle bosse en single où le sommet nous permet d’observer les falaises et méandres de la Seine du côté de la Roche Guyon (mais ça c’est très rapide, car nous revenons bientôt dans le bois). Nous franchissons une passerelle en métal spécialement installée pour l’épreuve formant un parcours en 8. Quelques virages successifs sur 500 mètres et nous attaquons une descente sinueuse avec une belle ornière centrale ; le final de la descente est chaud : 3 grosses marches et racines ; les plus téméraires regrettant déjà leur bascule !!! Y en a eu de la gamelle même un tandem fracassé dans un arbre qui traversait sans regarder ! Heureusement un seul pilote à la faute et pas de blessure. Moi j’suis passé à pied comme en cyclo-cross en renard j’ai esquivé tout le raffut. En bas c’est le tunnel de l’A-mort (en fait c’est un de ceux de l’A13), mais là t’es dans le trou du cul de la forêt, c’est le black-out sur 20-25 M, seules 2 rangées de lucioles au sol (LED) nous guident jusqu’à la lueur du dehors. Chacun gueule en résonance pour prévenir.

Épreuve VTT Val d’Oise Trophy à BONNIERES-SUR-SEINE – 8 MARS 2015

Je ressors du boyau les yeux pétillants, éblouis par le radieux du matin. Je suis accueilli par une succession d’ornières boueuses juste avant d’attaquer la Côte aux cailloux. En fait, un raidard digne de ce nom qui pour augmenter la difficulté est constellé de cailloux lisses à fleur de chemin : chaque soubresaut nous fait changer de cap : à gauche à droite et pour couronner le tout l’adhérence est nulle du fait du passage dans les flaques juste avant.

Je continue ma progression tout en doublant çà et là des attardés. Sur le 3ème je suis rejoint par un autre vétéran dont je prends la roue, nous restons ensemble sachant les meilleurs beaucoup trop loin pour être repris. Mais nous tâchons de garder une belle allure en se relayant.

Alors je n’ai pas compris les 3 premiers tours de la Côte aux cailloux j’ai fait tout sur le vélo jusqu’en haut en doublant même, mais le dernier j’ai merdé comme un bleu, j’ai déchaussé 2 fois : obligé de pousser le vélo et de repartir sur une base stable ! Dégoûté car j’étais sûr de pouvoir défendre ma place dans cet ultime tour.

Épreuve VTT Val d’Oise Trophy à BONNIERES-SUR-SEINE – 8 MARS 2015
Épreuve VTT Val d’Oise Trophy à BONNIERES-SUR-SEINE – 8 MARS 2015

Sur le haut mon comparse se faisant la malle, j’appuyais de plus belle pour revenir dans un bout de droit le long de l’autoroute ; là malgré la puissance engendrée on restait scotché sur un terrain spongieux. Chaque révolution était usante. Pourtant sur le final il fallait garder une bonne dose de jus car une fois passé sous la passerelle il restait une longue descente étroite en dévers et une ultime grimpette on ne peut plus technique. Je revenais au contact mais dans la dernière montée en dévers avec des nids de poule, j’étais de nouveau scotché alors que le gars devant avec son 29er déroulait et s’envolait comme un p’tit cabri. Plus que 200m, c’était trop tard pour revenir et tenter un sprint.

Un peu déçu mais au vu de la distance et de la technicité du parcours, sans répit finalement ce fut une belle épreuve de VTT comme celle de Maisse pour ceux du club qui pratiquent le VTT en Coupe d’Ile de France.

Les classements définitifs ne sont pas encore complets mais juste pour info CHARTIER et D. CRENEL gagnent dans leur catégorie.

Pour ma part je dois être dans les 5-6.

Laurent CORBEAU

Repost 0
Publié par Entente Cycliste Montgeron Vigneux - dans VTT
commenter cet article
3 mars 2015 2 03 /03 /mars /2015 10:00

Merci aux présidents d’avoir participé à notre soirée du 6 février pour fêter tous ensemble les 25 ans de l’ECMV.

Merci d’être venus si nombreux pour partager ce moment de convivialité qui fait partie de notre club.

Merci !

Merci pour les 10 années de joies, d’émotion, d’espoirs, d’intensité que vous m’avez permis de vivre à la tête de l’ECMV.

Merci pour l’album que vous m’avez offert que je ne cesse de consulter pour me remémorer les grands moments vécus en tant que président.

Merci !

Merci pour cette fabuleuse journée à SQY aux Championnats du Monde de cyclisme sur piste que j’ai pu partager avec mes fils Rodrigue et Enzo (qui profitent de ce message pour vous remercier à leur tour) avec en prime l’honneur de chanter la marseillaise pour fêter la victoire de François PERVIS dans l’épreuve du KM.

 

Merci !
Merci !

L’ECMV est un grand club de formation et doit le rester.

Bonne saison 2015 à toutes et à tous et encore merci.

Jean-Claude LOUCHE

Repost 0
Publié par Entente Cycliste Montgeron Vigneux - dans Portraits - Interviews & Témoignages
commenter cet article
25 février 2015 3 25 /02 /février /2015 18:00

Retour sur cette semaine de stage de vélo 2015 à La-Londe-Les-Maures où le gros des troupes était représenté par nos jeunes (Juniors et Cadets).

Hormis la pluie à notre arrivée et la veille de notre départ, la météo chaude (10-17°C !) et ensoleillée nous a accompagnés sur les nombreuses sorties prévues.

Cela a permis de réaliser le stage dans les (presque) meilleures conditions possibles (c’est bon pour le moral), en permettant de respecter pratiquement à la lettre le programme. Les grippés / malades des jours ou semaines précédents en ont profité pour reprendre un peu de force !

GROUPE-ECMV-LALONDE-FEVRIER2015.jpg

D’une façon générale, l’encadrement a apprécié la qualité du travail effectué et l’énergie dépensée pour en découdre, notamment entre Cadets et Juniors !!!

Cela s’est d’ailleurs vérifié à l’appétit dévorant montré autour du buffet !

2015_ECMV_Stage-20150216_195904.jpg

Le réglage des vélos et un peu de PPG (Préparation Physique Générale) ont également été inscrits sur la liste des activités.

2015_ECMV_Stage-20150216_112326.jpg 2015_ECMV_Stage-20150216_095755.jpg

Côté sorties, pour certains c’était l’occasion de découvrir les montées et descentes de cols. Les descentes de cols étaient peu dangereuses mais demandaient de bien rester concentré car la route restait humide avec les coulées d’eau et de terre. Certains d’entre nous se sont également retrouvés nez-à-nez avec un troupeau de chèvres ou devant une route littéralement coupée par un glissement de terrain (Canadel).

Quelques marches en bord de mer, au port de La Londe ou à Brégançon, ont également été effectuées. Ah, l’air iodé de la mer …
2015_ECMV_Stage-20150220_160650.jpg

Enfin nos pistards ou coureurs intéressés par la piste sont allés s’exercer sur la fameuse piste de Hyères, spécialement réservée pour le Club !

2015_ECMV_Stage-7908.jpg 2015_ECMV_Stage-6256.jpg 2015_ECMV_Stage-5959.jpg

Pour respecter la tradition, mais non sans quelques interrogations eu égard de la météo capricieuse (vent et pluie), nous avons tenté notre chance au karting de Hyères. La compétition a pu se dérouler pendant une accalmie. Avec une combinaison pour protéger nos pilotes des projections d’eau sur la piste, ces derniers ont jeté leurs dernières forces dans cette ultime bataille. Victoire cette année d’un des plus jeunes de la troupe !!!

2015_ECMV_Stage-20150221_171408.jpg

Dimanche, retour sous le soleil, des souvenirs pleins la tête et de la fatigue plein les jambes , comme le montre le soutien des Juniors à leur chauffeur qui s’est bien senti seul !!!

2015_ECMV_Stage-20150222_091215.jpg

C’est bientôt le début de la saison, place aux joutes cyclistes, aux podiums et victoires, c’est en tous cas le vœu que nous formulons pour vous tous !

> Album photos du séjour
> Vidéo à venir (patience !!) 

Frédéric FARDEAU

Repost 0
Publié par Entente Cycliste Montgeron Vigneux - dans Souvenirs - souvenirs !
commenter cet article
20 février 2015 5 20 /02 /février /2015 14:45

Alors que les stagiaires varois profitent des belles latitudes et températures printanières pour parfaire leur entrainement hivernal, d'autres affrontent la purée de pois des matinées de février. De mon côté, je vous dévoile (ça ne s'invente pas!!!) mes premières sensations et mes premiers tours de roues en VTT pour ma participation au cross-country de Cheptainville, ce dimanche 15 février 2015. Il s'agit de l'épreuve d'ouverture du VTT Tour Essonnes/Yvelines.

C'est conjointement que nous accueillent l'EC Morsang et l'OC Gif-sur-Yvette, sur les terres Hurepoises proches de Lardy et de Marolles dans l'Essonne. Il faut d'abord monter une petite colline pour se garer en voiture ; autant dire que le but pour nous vététistes, sera de gravir à plusieurs reprises ce tertre.

Trois sociétaires de L'ECMV, Florian NOUVET en Espoirs, Jean-Michel BULLIOT en Masters 1, et Lauent CORBEAU (moi-même !) en Vétérans sont inscrits pour cette belle épreuve de VTT de 4 tours de +/- 12 kms, et 3 pour les Masters.

20150215_Cheptainville_7786.jpg

Uniquement en sous-bois et à travers des chemins agricoles, le parcours est éclectique : single track, succession de coups de cul et longs faux plats montants dont un, finalisé par une grimpette de 50m sur des cailloux à fleur de sentier (lisses et glissants comme ceux de la cabane au fond du jardin !), descentes rapides avec des passages étroits entre les arbres, deux portions de lignes droites sur des sentiers agricoles, et tout ça dans la glaise plutôt collante. Chaque catégorie est appelée sur sa ligne selon les tours, et dés 9h les fauves sont lâchés par intervalle.

Pour ma part, malgré une plaque défavorable, je m'arrange pour me glisser dans les premières lignes d'un cheptel de 40 unités. Je n'ai pas de pression particulière, venu ici en touriste, focalisé sur les coupes d'Île-de-France en FFC qui ne débutent que dans un mois. Donc rien  ne vaut une épreuve "off " pour jauger sa forme et cibler son entrainement. Les premiers hectomètres sont parcourus sur un tracé balisé à la manière d'un cyclo-cross (piquets et balises de chantier). Dans cette clairière, nous sommes rapidement embouteillés par le nombre à l'approche du premier goulet, je me faufile quand même dans les 15 premiers. Le single track se négocie sans contrôle réel car ça descend, un véritable gymkhana dans la soupe. "On est pas là pour déguster un potage chez La baronne de Rothschild, ni habillé pour d'ailleurs !".

20150215_Cheptainville_8098.jpg

Je monte au train une succession de petits coups de cul dans la boue, et remonte encore sur la tête. La deuxième descente est nettement plus rapide car le sol est sablonneux, et il faut se lancer dans le chemin agricole en contrebas car la boue collante ralentit la cadence. D'où le nom "cheptel" car c'est nous qu'on laboure ! La portion suivante, un sentier entre les champs en sable damé, plus roulant, nous permet de décrotter la monture : un peu d'épandage pour un retour vers dame nature ! Je relance, et j'en profite pour rejoindre un groupe de 4 unités (2 Vétérans et 2 Espoirs). Au bout de 200/300 m de ce plat, nous amorçons toujours groupés un faux-plat montant assez rapide ; Je reste dans les roues et insiste au train même lorsque le dénivelé s'élève, ça va "j'ai du jus"! Nous restons groupés à l'approche de l'ascension suivante : pas la peine de forcer pour rejoindre des hommes à l'avant, pas d'objectif en vue. A l' issue d'une longue montée qui s'achève sur des cailloux, un passage sur un sentier de + d'1km dans la boue collante nous pompe pas mal de glycogène car les ornières nous font dévier de notre cap, ça guidonne pas mal. Parfois, rouler dans une grande flaque d'eau glacée est salutaire pour décoller la glaise accumulée sur nos boudins. Nous rattrapons quelques coureurs en perdition qui doivent s'arrêter pour se délester de cette glaise. D'autres glissent de droite à gauche ou finissent par goûter au plaisir de la thalasso en embrassant la France !!!

Nous reprenons une route forestière d'environ 500m et le passage sous l'arche d'arrivée se profile, car on entend le speaker énoncer les coureurs qu'il reconnait malgré les mouchetis sur tout le corps. Même les numéros de plaque sont illisibles ! Wistiti pour la photo, le contraste est flagrant : masque à la terre d'Hurepois et sourire aux dents blanches ! C'est pas du Q10+ !!!

20150215_Cheptainville_7947.jpg

Le deuxième passage se déroule sans encombre et j'emmène un espoir dans ma roue dans le faux-plat montant car cette fois-ci je distingue à l'avant un maillot à dominance de blanc que je crois être celui du Champion de France Vétéran qui n'est autre qu'Olivier GROSSETÊTE, très bon cyclo-crosseur au demeurant. Cette perspective de revenir sur lui me motive au plus haut point car je m'en sens capable, alors je déroule et accélère mon train surtout que derrière un autre vétéran revient sur nous, mais je le laisse raccrocher car sur le plateau dans la boue, nous aurons besoin d'alliés pour rouler contre vent et flaques d'eau. Une vieille connaissance en fait du temps où je faisais mes premières courses de VTT dans la région dans les années 90 (sympa de revoir et rouler avec des concurrents d'hier avec qui on se tirait la bourre! ).

Revenons à mon pitch, sinon j'vais faire pleurer dans les chaumières ! Ainsi fut dit, ainsi fut fait, c'est donc à trois que nous passons de nouveau la ligne. Nous chassons et relayons tel un escadron de bombardiers sauf que là c'est des mottes de terre qui sont larguées. Pour tenter de revenir aux avant-postes, je mène la danse de nouveau dans les deux ascensions et lâche au train mes deux comparses. Ce qui m'étonne car nous filions dans les basques du maillot blanc, mais ce ne fut pas celui que j'espérai : il n'y avait ni bleu, ni rouge, que du kakakaki collé au c...... Tant pis, je me contente de conserver ma position, et observe de temps en temps à l'arrière. Je croise au fil des kilomètres des coureurs attardés dont les pneus surdimensionnés bloquent toute progression (obligés d'y mettre les mains!). Je passe en solo une nouvelle fois sous l'arche et la cloche m'annonce mon ultime tour. A l'amorce du 1er faux-plat, je distingue à 100m devant moi le maillot bleu, blanc, rouge d'Olivier, et cette fois-ci plus de doute c'est là devant que se trouve ma cible. Je prends un berlingot de glucose et remonte inexorablement vers lui en prenant soin d'en garder un peu sous la pédale car comme je vous l'ai décrit précédemment le final est terrible. Je le reprends sur le plat, et m'informe sur ce qui se passe à l'avant. Bah, l'avant c'est nous deux ensemble, jusqu'à la fin du raidillon, j'essaie de m'échapper en accélérant sur le haut où je prends un 10éme de mètre, je maintiens l'écart mais l'euphorie ou l'appel de la ligne me fait aller à la faute : je glisse légèrement dans une ornière et me déporte directement dans le champ où la terre est largement plus collante.  Je me retrouve englué comme un pauvre insecte dans un toile d'araignée ! Olivier me contourne et engage une franche accélération, la vélocité de son 29 pouces aidant il me distance et insiste jusqu'à rejoindre la terre ferme, une telle motricité lui fait survoler les innombrables pièges. Je reprends mon courage à 2 mains et repose toutes les 2 sur le guidon, c'est plus sur ! J'ai eu beau développer 500 watts dans le moulinoir, GROSSETÊTE s'en est allé ! Le trou était fait, à peine 1 kilo pour lui et les autres tous derrière. M'enfin quelle Odyssée !

20150215_Cheptainville_8213.jpg

Je finis 2ème de ces 48 km d'un parcours physique où je me suis engagé jusqu'au bout à mon rythme en revenant de l'arrière (ça c'est un terme du langage de routier qui fait un peu pléonasme, mais qui décrit bien la situation !) avec de bonnes sensations de pilotage et de bonnes cuisses, des conditions de course difficiles. La mécanique et plus d'un organisme ont souffert, même celui de Florian qui a fait ce qu'il a pu ! Jean-Michel ramène une belle 3ème place en Masters.

20150215_Cheptainville_8204.jpg

We're all in track for good time,
We're up all night to get lucky.

> Toutes les photos de la course (Jean-Claude CURINGS)

Laurent CORBEAU

Repost 0
Publié par Entente Cycliste Montgeron Vigneux - dans FSGT
commenter cet article
12 février 2015 4 12 /02 /février /2015 10:00

Le résumé de Kévin :

Samedi 31 janvier, a eu lieu la 3ème et la dernière manche de polo-vélo à Argenteuil. Je m'y suis rendu "pour une première" en compagnie de Michel VANVYNCKT et de Laurent CORBEAU.

polo-velo-argenteuil_2015-3.jpg

Le tournoi avait lieu à 14 h, mais avant Laurent et moi-même avons eu droit à une initiation et à une explication des règles. Nous avons donc pris les vélos adéquats ainsi que le maillet de Polo-vélo et nous nous sommes échauffés et entrainés un peu.

Ensuite les matchs ont débuté dans un "esprit bon enfant". Nous avons disputé 4 matchs de 10 min chacun par équipe de 4. Nous avons perdu le premier match contre l'équipe la plus forte et nous avons gagné les trois autres souvent par des buts spectaculaires de Michel mais aussi de Laurent. Malheureusement, je n'ai pas réussi à marquer !!!!

polo-velo-argenteuil_2015.jpg

Cette journée a été pour moi une superbe découverte. Ce sport encore peu connu, et donc peu pratiqué, est aussi très sportif. J'ai decouvert une autre façon de faire du vélo en m'amusant !

Kévin MONASSIER 

Au classement final de ce Tournoi Initiatique, l'ECMV finit 4ème sur 10, et, est 7ème du classement général du Challenge Initiatique 2014/2015.

> Retrouvez le résumé et le classement officiel du Tournoi.

Le prochain tournoi aura lieu à la mi-mars, on a besoin de renforts ! Les tournois sont en général le samedi. Pour un entraînement, contactez Michel.

Michel VANVYNCKT

Repost 0
Publié par Entente Cycliste Montgeron Vigneux - dans Polo-Vélo
commenter cet article
7 février 2015 6 07 /02 /février /2015 22:11

Nos cadets n'ont pas marqué de points mais se sont bien battus. Guillaume CONTAL termine dans le premier groupe, et Tom GREGOIRE dans le second. En fin de la course, un coureur tombe et Tom ne peut l'éviter. Des blessures au coude et à la hanche ne l'empêcheront toutefois pas de poursuivre la compétition.

07022014_SQY_1094.JPG

Pour la course aux points, le sort s'acharne et au moment où Tom veut s’échapper, il déraille... Christophe MALET lui remet la chaîne et Tom repart de plus belle. Il rattrape le groupe, passe devant tout le monde et tente à nouveau de s’échapper. Mais de nouveau, la chaîne saute ! Lors de sa chute, il a dû perdre une chemise et une vis du pédalier... Et là,malheureusement il est obligé d'arrêter à regrets !

07022014_SQY_1185.JPG

Quant à Guillaume, il fait une très belle course aux points. Il partait parfaitement bien au bon moment, mais il y avait de nombreux Cadets 2, et c'est la première année de piste pour Guillaume ! Il a terminé malgré tout à chaque classement : 6ème, 6ème, 10ème et 7ème.

07022014_SQY_1051.JPG

Je dois dire que par rapport à la semaine dernière, pour la course aux points, nos deux cadets avaient parfaitement compris le système, même si cela ne leur a pas permis d'obtenir des points.

  > J'ai également pris des photos de Mathieu RIEBEL (Vainqueur de l'Omnium et de l'Américaine), Sébastien VIGIER, Rémi ANASSE et notre seule fille Marine CLOAREC !

Virginie GREGOIRE

Repost 0
Publié par Entente Cycliste Montgeron Vigneux - dans Piste
commenter cet article