L'ECMV

MAILLOT-2014-ecmv

2017

28 Victoires individuelles
11 Prix d'équipe
3 Titres

2016

48 Victoires individuelles
26 Prix d'équipe
20 Titres
>>Voir le Tableau d'honneur 2017

1er club cycliste d'Essonne et 5ème d'Ile de France en 2016. Retrouvez toutes les infos, tous les résultats, toutes les photos des coureurs et de la vie de l'Entente Cycliste Montgeron Vigneux.

24 septembre 2013 2 24 /09 /septembre /2013 16:00

Ce matin, nous sommes trois rescapées de l’équipe féminine de l’ECMV à Antony en ce mois de septembre bien difficile en terme de motivation pour beaucoup de filles. Preuve en est le peloton réduit à 23 coureuses !

L’objectif pour moi est de conserver ma place de leader au challenge d’Ile de France au cours des deux dernières épreuves, aujourd’hui à Antony et surtout la semaine prochaine à Epinay lors de l’épreuve finale. Les filles dangereuses ont été repérées et vont être marquées à la culotte par l’équipe, constituée de Sophie, Océane et moi !

anthony_22092013-4.JPG 

Ca part fort puisqu’Aubervilliers, les favorites, ont l’idée de faire le départ… quelle drôle d’idée d’ailleurs, il nous reste encore 55 tours de 1,1km pour attaquer !!! Et ça enchaîne, à peine rentrées, ça repart. Océane en début de course puis une Sophie en très grande forme lors du reste de la compétition, jouent les « parfaits chiens de garde » (non, cette phrase n’a pas encore été déposée donc je ne m’en prive pas !). Elles me permettent d’économiser mes forces puisqu’elles sautent dans toutes les roues pour empêcher que ça parte sans moi. Finalement, l’épreuve se terminera au sprint d’une quinzaine de filles encore dans le peloton. Pas très à l’aise sur ma bicyclette, comme d’habitude, je suis mal placée en sortie de chaque virage de ce dernier tour. Je fais le choix de fournir un effort le nez au vent dans la dernière ligne droite pour me replacer, et ça paye puisque je finis 3e du sprint derrière Roxane Fournier et Kelly Gambier, un pneu devant moi ! Sophie, coincée dans le paquet, n’a pas réussi à s’extirper tôt et se classe 9e au sprint, tandis qu’Océane finit 17e.

anthony 22092013-3 anthony 22092013-2

Je n’étais pas peu fière aux côtés de ces deux demoiselles sur le podium… mais un peu mauvaise conscience d’avoir peu rouler pendant la course et de faire une si belle place. Conclusion : mieux vaut être sprinter que rouleur, mais ça Cavendish l’a bien compris avant moi ! Rendez-vous la semaine prochaine pour le verdict du classement général du Challenge d’Ile de France… et un grand merci à Océane et Sophie qui m’ont permis de monter sur le podium.

> D'autres photos de la course (Famille MALET) 

Claire FLORET

Partager cet article

Repost 0
Publié par Entente Cycliste Montgeron Vigneux - dans Féminines
commenter cet article

commentaires